« Je ne veux plus buguer quand on me pose une question » : 3 clefs pour se connaitre vraiment

Elsa Chamant, 10 novembre 2021

BLACK FRIDAY !
40 % de remise sur le programme No Stress

Le kit complet pour apprendre à gérer et évacuer son stress, et retrouver un quotidien serein

Des surprises t'attendent en bas de l'article !

Je suis sûre que tu as déjà été confrontée à un moment dans ta vie où tu ne savais pas répondre à une question sur toi. Ça t’a mis mal à l’aise, tu t’es peut-être sentie honteuse. Et tu t’es sûrement demandé « comment se connaitre soi-même ? ».

Normalement, on devrait tous se connaitre par cœur ! Pourtant on se rend compte que ce n’est pas vraiment le cas.

C’est normal ! On nous apprend à être centrés sur les autres plutôt que sur soi… Résultat, on finit par ne plus se reconnaitre, ou pire, on finit par ne pas se connaitre vraiment !

On ne sait pas ce qu’on veut, ni où on va.

Pour apprendre à se connaitre, trois choses essentielles à faire :

Accepter de se regarder en face, arrêter de se juger et oublier les tabous, et enfin se poser les vraies bonnes questions.

Es-tu prête à faire cela pour te découvrir enfin ?

ACCEPTER DE SE REGARDER EN FACE

Ok, tu es déterminée à te découvrir pleinement !

Pour se connaitre soi-même, il faut passer par une phase… délicate… voire difficile !

Tout bon formateur ou coach te dira que pour changer, il faut d’abord faire l’état des lieux, pour savoir où on en est.

Puis, il faut faire la paix avec soi et son passé.

Ce n’est pas une mince affaire, je le reconnais.

Mais pour savoir enfin où on va, il faut être au clair avec là où on a été !

COMMENT SE CONNAITRE : FAIRE L’ETAT DES LIEUX

La première étape du changement est de se regarder en face, dans toute sa vulnérabilité, dans tous ses défauts, ses faiblesses, ses blessures.

L’enjeu de cette première étape est de prendre conscience du point A, du point initial.

C’est de se dire : « ok, je pars de là », et « maintenant je veux aller là ».

Comme pour une randonnée, on définit un point d’arrivée, un objectif à atteindre.

Puis, on regarde d’où on part, pour définir le point de départ.

Et c’est grâce à ces deux points qu’on peut définir le chemin à parcourir !

Toi, tu connais ton point d’arrivée : tu veux apprendre à te connaitre pleinement pour ne plus être perdue dans ta vie.

Il te faut maintenant définir ton point de départ en osant te regarder.

J’avoue qu’il faut beaucoup de courage pour ouvrir les yeux sur soi et ôter le voile qu’on s’était mis depuis longtemps.

Ce voile qui a voulu cacher les blessures qu’on refoule, les complexes qu’on essaie de masquer à tout prix.

La vérité c’est qu’on passe la majeure partie de notre enfance à nous délaisser, à nous détester, à nous mépriser…

On s’auto-flagelle en se disant qu’on pourrait être « plus parfaite », « meilleure », « plus belle », « plus souriante », « plus gentille »…

Et on grandit dans l’idée que « c’est moi le problème ».

Alors, une fois devenue adulte, l’enfant, qui s’est elle-même meurtrit, reste dans cette même idée de se rejeter, de se détester, de se mettre de côté, d’arrêter de se chérie, d’arrêter de se regarder.

Fais-tu partie de ces femmes qui se voient sans se regarder vraiment, parce qu’elles ne s’aiment pas ?

Penses-tu toi aussi que tu ne vaux pas grand-chose ? Que tu ne mérites pas vraiment qu’on s’occupe de toi ?

Si c’est le cas, je te rassure… c’est vrai pour la majorité des femmes, et des gens en général.

Pour faire l’état des lieux de soi-même, il est important de se regarder dans son entièreté.

Le positif ET le négatif.

Il est important de faire face à toutes ces parts de nous qui ont souffert, de les regarder en face pour voir l’état dans lequel elles sont.

Si tu t’es délaissé depuis longtemps, le résultat ne sera pas très beau… c’est normal !

Mais la question n’est pas de savoir si c’est beau ou non.

QUESTION

Voici des questions que tu peux te poser pour te « regarder en face » :

Qu’est-ce qui me fait beaucoup souffrir ?

Quelles sont mes blessures ?

Qu’est-ce qui provoque des émotions fortes en moi ?

ACCEPTER SON PASSE

Bien-sûr, il ne faut pas s’arrêter au face à face avec soi.

C’est déjà énorme d’oser se regarder vraiment, mais ce qui déclenche la réelle transformation est l’acceptation de soi et de son passé.

Pendant très longtemps, j’ai reproché beaucoup de choses à mes proches, je leur en voulais de ce que j’étais, de ce « qu’ils avaient fait de moi ».

J’en voulais à la vie de toutes les souffrances que j’avais traversées. Je trouvais ça terriblement injuste.

Ça c’était avant de comprendre que la seule personne responsable de moi-même, c’est moi. Et que je ne peux en aucun cas retourner la responsabilité de ce que je suis sur quelqu’un d’autre.

Car, quoiqu’il puisse arriver dans ma vie, il n’y a que moi qui peut faire mes propres choix.

Et ce que je suis aujourd’hui découlent de ces choix que j’ai fait.

Mais tu vas me dire : « Je suis désolée, mais étant enfant, je ne me rendais pas compte de mes choix, j’écoutais mes parents. »

Oui, c’est vrai : tu ne t’en rendais pas compte !

Tes choix étaient inconscients.

Mais ça n’enlève en rien le fait que ce sont tes choix, tout de même.

Et ça c’est vrai pour tout le monde !

Ainsi, personne ne peut te reprocher ce qu’il est, ce qu’il fait… même si ses choix ne sont pas conscients.

Bref, tout ça pour dire que j’ai eu tort d’en vouloir aux autres, j’ai eu tort de trouver la vie injuste.

Car, la seule personne vers qui je peux me retourner en ce qui concerne ma vie, c’est moi-même.

Et c’est justement ça qu’il faut réussir à accepter !

Accepter que tu as fait des choix inconscients (pour la plupart) dans ton passé, qui t’ont amené à être ce que tu es aujourd’hui.

Et qu’il ne s’agit en aucun cas de la faute des autres, si tu es ce que tu es.

L’enjeu est de se dire : « ok, il m’est arrivé tant de souffrances, tant de choses que je ne comprends pas, tant de mauvaises décisions que j’ai prises. Je ne peux rien y changer, donc ça ne sert à rien de se morfondre. La seule chose que je peux faire, c’est avancer comme je peux. »

Et pour avancer, il faut accepter ton point de départ, et tout ce qui t’y a emmené.

Accepte la personne que tu es devenue, avec ses blessures, ses talents, ses problèmes, ses convictions, ses complexes, ses croyances…

Prends-le tout !

Ne rejette plus rien !

Car on ne te demande pas d’être parfaite, mais d’être et d’exister en étant pleinement toi-même !

Avec le positif ET le négatif.

AUCUN JUGEMENT, AUCUN TABOU

Passons maintenant à la deuxième clef qui permet de se connaitre soi-même.

Maintenant que tu as réussi à faire la paix avec ton passé, tu peux enfin te concentrer sur ce que tu es vraiment au fond de toi !

Pour cela, il va falloir se débarrasser de plusieurs choses : le jugement, les tabous, et les conditionnements.

IMPOSSIBLE DE SE CONNAITRE VRAIMENT SI ON N’EST PAS OBJECTIVE

Ce qui t’intéresse c’est de savoir qui tu es vraiment n’est-ce pas ?

Alors transforme-toi en détective !

Et un bon détective est un détective qui reste impartial.

Aucun jugement, aucun tabou !

Pas de place pour la subjectivité, il faut être la plus objective possible.

Pour ça, regarde ta vie et toi-même comme s’il s’agissait de la vie de quelqu’un d’autre.

Regarde les évènements en te disant que c’est quelqu’un d’autre qui l’a vécu.

Essaie de te regarder sans jugement.

Ne sois plus dans la condamnation mais dans la compréhension !

Et pour comprendre, il ne faut pas juger.

Plus difficile à faire qu’à dire, mais tout est question d’entrainement.

Entraine-toi sur les autres d’abord pour commencer (c’est toujours plus facile de se détacher émotionnellement pour les autres que pour soi).

Si tu souhaites plus de détails sur la méthode, je te conseille cet article : « Construire des relations solides en arrêtant de juger | 4 clefs ».

SORTIR DES CONDITIONNEMENTS DE SON ENFANCE

Le plus difficile à faire reste tout de même de se rééduquer, de sortir des conditionnements de son enfance pour se connaitre soi-même.

Car il n’y a pas plus ancré et difficile à délogé qu’une éducation, que des habitudes.

Habitudes de pensées, de comportement, de relations, de vie, etc.

Pourquoi est-ce difficile, même si on est contre l’éducation que l’on a reçue ?

Tout simplement parce qu’elle nous a été répétée, répétée, encore répétée, et re-répétée maintes et maintes fois !

Et il n’y a rien qui s’ancre aussi profondément que la répétition.

Toutes ces phrases qu’on t’a dites étant petite, plusieurs fois, encore et encore, et que toi-même tu redis aujourd’hui machinalement, font partie des conditionnements que tu as eus.

Ces conditionnements ont forgé tes croyances, et de tes croyances découlent te pensées et actions.

Pour se débarrasser de ces conditionnements, il faut prendre patience et faire un énorme tri dans ses croyances.

Si tu souhaites la méthode complète, je te suggère l’article : « Se libérer des conditionnements de son enfance pour devenir soi-même ».

L’enjeu est de pouvoir se rééduquer selon ses vraies croyances, ses vrais principes.

Et non ceux qu’on nous a appris jusqu’ici !

Si tu arrives à faire ce travail sur toi, tu découvriras le bonheur et la liberté de se rapprocher de ton vrai toi, de vivre en accord avec tes vraies croyances, et de te débarrasser de lourds fardeaux de croyances qui ne sont pas les tiennes !

Quel bien fou !

Je peux en témoigner car je l’ai vécu.

C’est un peu comme un gros ménage de printemps intérieur : tu jettes tout ce que tu ne veux plus, et tu gardes ce que tu aimes vraiment !

Un gros travail, mais tellement de clarté et de sérénité à la clef que le jeu en vaut vraiment la chandelle.

SE POSER LES BONNES QUESTIONS POUR SE CONNAITRE SOI-MEME

Le chemin vers soi est un chemin d’introspection et de questionnement.

Difficile d’y échapper !

Car il va bien falloir se poser certaines questions pour avoir certaines réponses, logique.

COMMENT SE CONNAITRE : QUESTIONS ET INTROSPECTIONS

Des questions que l’on pourrait se poser pour se connaitre soi-même, il y en a plein, des tas, trop.

Il est nécessaire de faire un travail à 360 degrés.

En gros, il va falloir te questionner sur tout ce qui, de près ou de loin, touche à toi et ta vie.

Cela parait être une montagne, et c’est vrai ça l’est !

Alors pour t’aider, je vais t’orienter vers les vraies questions essentielles à te poser.

Elles concernent 4 aspects :

– Ta personnalité, ton caractère, ton comportement

– Tes plaisirs, ce que tu aimes, tes passions

– Tes envies, tes besoins, tes émotions

– Et enfin tes frustrations, tes blocages, ce qui te fait stresser

Se poser des questions sur ces 4 volets va te permettre de faire le tri nécessaire et d’avoir les réponses à toutes questions qui tournent autour de toi.

Plus d’hésitations, plus de doutes, plus de honte à ne pas savoir répondre.

Tu sauras enfin qui tu es, ce que tu veux réellement, et où tu veux aller.

30 QUESTIONS POUR APPRENDRE A SE CONNAITRE

Savoir quel genre de question se poser c’est bien…

Avoir directement les questions pertinentes, c’est mieux !

J’ai travaillé des semaines sur un challenge pour que tu saches comment se connaitre soi-même.

J’ai sélectionné les questions les plus essentielles pour que tu apprennes à te connaitre vraiment !

Ton travail à toi va être d’y réfléchir et d’y répondre.

Et très sincèrement, j’ai fait la partie la plus facile du boulot !

Car oui, ce n’est pas une mince affaire d’apprendre à se connaitre.

Il va te falloir du temps et des efforts, comme pour toute bonne chose !

J’ai donc réuni les 30 questions essentielles pour apprendre à se connaitre pleinement.

Ce challenge, je te l’offre, car pour moi il s’agit de la base pour redevenir soi-même, pour croquer enfin la vie que TU as décidée à pleine dent, pour construire soi-même son bonheur et ne plus être enfin dépendante des dictats et des croyances des autres.

Retrouve ton challenge gratuit en cliquant ici.

CONCLUSION/RESUME

Comment se connaitre soi-même ?

3 clefs :

– Se regarder soi-même, en face, dans son entièreté, pour définir son point de départ

– Arrêter les tabous, jugements et conditionnements pour découvrir son vrai son

– Se poser les bonnes questions pour faire un gros tri et repartir sur les bases qu’on a soi-même décidées

Un gros travail !

Mais qui vaut le coup !

Si tu souhaites être guidée, inscris-toi au challenge gratuit.

Quant à moi, je te dis à la prochaine pour un nouvel article pour t’aider à devenir pleinement toi-même !

Crédit photo : Chase Clark

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo Elsa Chamant

Salut !

Moi c’est Elsa !

Je suis là pour t’aider à retrouver la sérénité intérieure en t’apprenant à gérer ton stress et tes émotions. Le but ultime : que tu deviennes  pleinement toi-même, libre et heureuse !

tu veux prendre
confiance en toi ?

Challenge-toi et développe ta confiance. Comment ? En apprenant à te connaitre !

Des articles qui peuvent t'intéresser

Inscris-toi à la newsletter !

A ne pas louper !

30 questions pour apprendre à se connaître

HEY !

Inscris-toi au challenge gratuitement !

Et si enfin tu te connaissais tellement bien que tu gagnes en confiance, que tu saches t’imposer et affirmer ce que tu aimes et ce que tu veux avec n’importe qui  sans que tu te sentes blessée ou coupable ?

cadeau !

4 clefs pour te détacher du regard des autres

Si tu souhaites te détacher du regard des autres, il y a 4 clefs à savoir, comprendre et travailler. 

Télécharge gratuitement ce guide qui te donnera plus que des conseils : un bilan à faire et des exercices pour t’aider à ne plus subir la pression du jugement des autres !