Diminuer sa charge mentale et émotionnelle | 1 outil très efficace

Elsa Chamant, 11 novembre 2020

Des surprises t'attendent tout en bas de l'article !

Dans cet article, je vais te donner une méthode ultra simple, tellement simple que j’ai l’impression que personne ne la met en application…

Et pourtant elle est très puissante !

Une méthode pour diminuer considérablement ta charge mentale, et également ta charge émotionnelle.

Si comme moi tu as l’esprit qui bouillonne sans cesse, et si tu es surchargé·e d’émotions (vive l’hypersensibilité haha), alors tu es au bon endroit ! 😊

Je suis sûre que tu as déjà entendu parler de charge mentale.

Même si tu n’en as pas forcément fait l’expérience, on en parle de plus en plus, alors tu as certainement dû entendre ces mots !

Par contre, charge émotionnelle c’est moins entendu… et pourtant beaucoup de gens le vivent !

A mon habitude, je vais expliquer le pourquoi puis le comment.

Si tu es nouveau·elle (ou pas d’ailleurs hein), et que tu te demandes pourquoi je fais ça, c’est tout simplement parce que c’est toujours ma méthode pour comprendre quelque chose.

Je cherche d’abord le « pourquoi », pour connaitre les causes, l’origine, etc.

Puis je cherche le « comment », pour connaitre les méthodes/principes/exercices qui m’aideront.

En faisant comme ça, j’ai l’impression de comprendre la chose dans son ensemble.

Bon allez, trêve de bavardage, on passe au concret.

 

! Attention ! Cet article est long. Si tu n’as pas envie de tout lire, il y a un résumé à la fin.

Pourquoi on en vient à avoir de la charge mentale et émotionnelle ?

Du côté de la charge mentale

Alors déjà, qu’est-ce qu’on appelle « charge mentale » ?

« La charge mentale a été définie pour la première fois par Monique Haicault en 1984 et se définit par le fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement. Par exemple, la maman au travail qui pense à ce qu’elle doit faire le soir en rentrant »

Donc en gros, ce sont toutes les pensées que tu dois avoir en dehors de ta situation actuelle.

« Chercher les enfants à l’école. »

« Ne pas oublier le pain. »

« Faire la liste de courses. »

« Ah d’ailleurs, ne pas oublier de mettre le lait sur la liste de courses. »

« Prévoir rdv chez médecin pour renouvellement pilule. »

« Ah, il y a ce colis que je dois aller chercher à la poste aussi. »

Bref, tu as compris !

Ce sont toutes les petites choses qu’on doit prévoir pour les jours, voire semaines à venir, et qui trottent dans notre tête, en nous envoyant de temps en temps des « notifications ».

Ce que j’appelle « notifications » sont les fois où tu t’en rappelles tout d’un coup en disant « Ah mince, mais il y a ça aussi que je ne dois pas oublier ».

 

La première fois que je me suis vraiment rendue compte de ma charge mentale

Haha, tu vas rire.

C’est encore quand je me suis installée avec Chéri !

Décidément, il m’aura fait prendre conscience de pas mal de choses !

(Merci mon chéri, je t’aime ❤️)

En fait, j’avais aussi de la charge mentale avant.

Mais j’avais inconsciemment l’habitude de gérer cette charge mentale, vu que je sais ce dont j’ai besoin, ce que je veux faire, etc.

La chose se complique quand on se met en couple, et qu’on commence à penser pour deux.

 

Les femmes pensent, les hommes se détendent

Evidemment, tu imagines bien que c’est vite devenu un sujet de dispute avec Chéri.

Parce que réfléchir sans cesse à tout ce qu’on doit faire, c’est très très très très très fatigant pour la tête.

J’ai d’ailleurs constaté qu’il existe des personnes qui sont sujettes à la charge mentale, et d’autres qui s’en dédouanent complètement.

De façon générale, ce sont les femmes qui ont plus de charges mentales que les hommes.

Cela vient très probablement de ces anciennes idées que « les femmes s’occupent du foyer », et « les hommes ramènent le pognon ».

Du coup, beaucoup d’enfants ont eu l’exemple de la maman qui pense/prépare/gère tout ce qui touche au foyer.

Pendant que le papa va travailler et se détend de sa dure journée de travail en rentrant à la maison.

Sauf que les choses changent vite.

Les femmes travaillent autant que les hommes ou presque.

Elles n’ont plus autant de temps pour « s’occuper du foyer et tous ceux qui y habitent ».

Il devient donc urgent de répartir la charge mentale, avant que maman ne fasse un burn out à la maison !

 

Plus globalement certains pensent et d’autres se détendent

Bon, en fait, les mentalités changent vite aussi (et heureusement !).

On ne parle plus forcément de femmes ou d’hommes qui ont de la charge mentale ou pas.

Car il existe beaucoup de femmes qui n’ont pas de charge mentale, et beaucoup d’hommes qui en ont !

Bref, globalement, comme je le disais, il y a des personnes qui sont beaucoup plus sujettes à penser à tout, et d’autres qui ont l’habitude de faire les choses au jour le jour.

Pour les deux, il y a des avantages et des inconvénients.

Dans cet article, on va s’attarder sur les personnes qui ont beaucoup de charge mentale ! 😊

 

Pourquoi faut-il diminuer la charge mentale ?

Bon, ça me semble assez logique hein.

Pour ne pas péter un plomb !

Pour ne pas faire un burn out chez soi !

Pour reposer son cerveau !

Pour avoir plus de temps pour soi !

Bref, tu as compris.

Un cerveau trop plein, c’est un cerveau qui disjoncte.

Et quand ça disjoncte, ça fait des dégâts.

 

Du côté de la charge émotionnelle

La charge émotionnelle est l’ensemble des émotions que tu gardes à l’intérieur de toi.

Celles qui ne « sortent » pas.

Ça fait effet cocotte-minute.

Quand il y en a trop accumulé en soi, ça finit par exploser si on ne relâche pas régulièrement la pression.

Et quand ça explose, personne ne comprend !

Car c’est quelque chose de très personnel les émotions.

Les gens ne se rendent pas forcément compte de tout ce que tu vis à l’intérieur de toi.

Et même si tu essaies d’expliquer, ils ne pourront toujours pas cerner l’intensité, la quantité, les sensations, etc.

On n’a pas tous les mêmes visions et mêmes ressentis des choses autour de nous, littéralement parlant !

Cela est déjà dû au fait que nous ne sommes pas formés exactement de la même façon dans le ventre de notre mère.

Sans forcément parler de malformations, il y a des subtilités qui font que nous n’entendons pas tous pareil, nous ne voyons pas tous pareil, etc.

Minute savoir : en parlant de décharge émotionnelle, j’ai appris un truc (de ma meilleure amie qui est maman depuis peu 😊) que j’ignorais complètement sur les bébés !

Certains bébés (nourrissons) se déchargeraient émotionnellement de tout ce qu’ils ont vécus dans la journée entre 18h et minuit.

Ils le font de la seule façon qu’ils ont de communiquer : ils pleurent.

Du coup, si jamais tu es maman et que tu passes par-là, et que tu ne sais pas pourquoi ton bébé pleure tous les soirs, alors qu’a priori il n’a pas de problèmes physiques connus, il se pourrait qu’il soit juste en train de te raconter sa journée, haha ! ^^

 

Quand les émotions accumulées créent de gros dégâts

Savais-tu que les émotions non évacuées peuvent provoquer des maladies physiques ?

En même temps, je ne t’apprends sûrement rien.

Prenons l’exemple du stress. On sait tous aujourd’hui l’impact fort que peut avoir le stress sur notre santé.

Les émotions refoulées c’est pareil !

D’ailleurs j’ai découvert un super article à ce sujet, que tu peux voir ici : Les émotions refoulées pourraient entrainer un certain nombre de problèmes !

C’est très complet sur la liste des potentiels problèmes qu’on peut avoir à cause des émotions qui restent coincées en nous ! 😊

 

Pourquoi faut-il diminuer la charge émotionnelle ?

Pas besoin de faire un dessin.

Tu l’as bien compris !

C’est pour préserver notre santé au long terme !

Ah oui parce que tu ne le sais peut-être pas, mais les émotions refoulées ne réagissent pas tout de suite.

Ça fonctionne un peu comme une cocotte-minute.

C’est quand il y a un trop plein de pression que ça explose si on ne relâche pas la pression.

Par analogie, c’est quand tu as accumulé trop d’émotions en toi que ça va finir par créer une ou des maladies si tu ne te décharge pas de ces émotions.

 

Comment faire pour se décharger mentalement et émotionnellement ?

Alors là, je vais te parler d’un outil très puissant…

Et toi, tu vas être hyper déçu·e.

Si tu ne l’as jamais testé, tu vas te dire :

« Pfff, non mais moi j’attendais une vraie méthode en fait, un truc vraiment incroyable que je vais pouvoir mettre en pratique et ne plus avoir de problème ».

Sauf que…

Si tu penses comme ça, c’est sûrement parce que tu fais l’erreur de croire que les miracles viennent de choses extraordinaires, incroyables, qui en mettent plein la vue !

Je ne te jette pas la pierre !

Tout le monde l’a fait, moi la première.

Et pour certaines choses je le fais encore (à cause de fausses croyances).

 

Pourquoi cet outil est puissant ?

Je ne veux pas trop mettre de suspens, et en même temps, je dois t’expliquer d’abord pourquoi je dis qu’il est puissant.

Pour deux raisons principales :

  • Il est extrêmement simple et rapide à mettre en œuvre: tu n’as besoin de quasiment rien, tu peux le faire quasiment partout, et tout le monde sait le faire depuis l’âge de 6 ans (environ)
  • Il fonctionne réellement: pas d’entourloupe, cette méthode fonctionne.

C’est une méthode que j’ai apprise de ma podologue.

Qui est aussi posturologue et ostéopathe.

Oui, elle est hors du commun.

Elle n’arrête jamais les études en plus de son boulot, bref incroyable je trouve.

Pendant une séance, elle touche plusieurs parties de mon corps et m’annonce que j’ai de la colère en moi.

Elle m’explique que le corps a une mémoire et qu’on peut sentir les émotions qui restent à l’intérieur (évidemment quand on a un toucher aussi sensible que le sien).

Et qu’il y a une façon toute « bête » de les faire sortir…

 

Stop au suspens, voici l’outil !

L’écriture !

 

Et voilà, je le savais tu es déçu·e.

Ou alors tu te dis « hein ? Mais c’est quoi le rapport ? »

Si ta curiosité est piquée, laisse-moi t’expliquer.

 

Le fait d’écrire quelque chose permet à ton cerveau d’avoir l’impression que cette chose « sort » de toi.

Comme quand tu parles pour faire « sortir » ta pensée.

Dans le cas des charges mentale et émotionnelle, ce qui fonctionne c’est justement de faire sortir tout ça de notre tête et de notre corps.

Ainsi, quand tu as envie de te décharger mentalement ou émotionnellement, il suffit tout simplement d’écrire.

Bon ok, ce n’est pas assez précis.

Il ne faut pas écrire n’importe quoi non plus !

Je vais te préciser les types d’écritures que tu peux appliquer pour te décharger complètement.

 

Pour la charge mentale : des listes !

Je te l’ai déjà dit : moi j’adooooore faire des listes !

Et quand j’ai découvert qu’elles m’aidaient sérieusement à diminuer, voire faire disparaitre ma charge mentale, je m’en suis d’autant plus réjouie ! 😀

Rappelle-toi, le problème de la charge mentale, c’est que tu penses à plein de choses tout le temps dans ta tête, et que ça tourne en boucle tant que tu ne les as pas réalisés.

C’est pour ça qu’il faut créer des listes !

Je te jure que ce n’est pas plus compliqué que ça !

Tout ce qui tourne dans ta tête, tu le mets sur un papier.

Et c’est réglé ! Ça ne tourne plus.

Ton cerveau a compris que c’était noté quelque part et qu’il n’avait plus besoin de le garder.

PAR CONTRE, petite mise en garde :

Il ne faut évidemment pas perdre le papier sur lequel tu as tout écrit.

Ben oui sinon bonjour la panique !

Donc il faut trouver un format de « papier » (parce qu’à l’air du digital, on peut aussi utiliser les notes sur le téléphone par exemple), qui te convienne, qui convienne à ton type de liste, et que tu ne « perdras » pas.

Je te donne les exemples que j’utilise au quotidien, si ça peut te donner des idées.

 

L’agenda

Bien évidemment, l’agenda !

Qui n’est rien d’autre qu’une liste de rendez-vous ou tâches à faire, assignées à des dates et des heures ! 😊

Ça peut paraitre évident pour certains, mais pour d’autres c’est une autre histoire !

Certaines personnes pensent que les agendas ne servent qu’à mettre des rdv professionnels ou personnels.

Personnellement, je mets TOUT !

Tout ce que je dois faire et que je ne dois pas oublier !

Ça va de « Réunion zoom coaching » à « Arroser la plante », ou même « Vérifier si j’ai tous les ingrédients pour le gâteau avant de faire les courses ».

TOUT je te dis.

Encore une fois, le but c’est de ne plus avoir toutes ces pensées qui t’empêchent de te concentrer sur ce que tu fais dans l’instant, et qui fatiguent ton cerveau inutilement.

 

Une petite astuce que j’utilise aussi pour m’y retrouver dans tout ce que je mets dans mon agenda :

J’utilise les couleurs ! 😊

Astuce simple, mais visuelle !

Ça me permet de me repérer d’un seul coup d’œil les types de tâches que tu as.

Pour ma part, voici les couleurs que j’utilise :

Orange : Sport

Bleu turquoise : Famille

Bleu clair : Amis

Rose vif : Chéri

Rose saumon : Blog

Rouge foncé : Travail ingénieur

Mauve : Santé

Blanc : Fête/soirée/évènement

Vert : Courses/Shopping

Jaune : Tâche neutre (qui ne rentre dans aucune des autres catégories)

Les applications que j’utilise sont celles-ci :

  • Digical
  • Agenda Outlook
  • Google Agenda

Elles sont toutes synchronisées entre elles, et toutes gratuites ! 😊

Évidemment il y en a des milliers, choisis l’appli que tu préfères.

 

Les listes Excel

Même principe, il faut faire des listes pour se vider l’esprit… mais aussi pour ne pas oublier « cette super idée que j’ai eu qu’il faut absolument que je fasse ».

Combien de fois ça m’est arrivé d’avoir une super idée, et de l’oublier parce que je ne l’avais pas notée !!

Je suis sûre que ça t’ait arrivé aussi.

Il y en a qui disent que si tu l’as oublié c’est que ce n’était pas important.

Hmmm… non. C’était important, c’était même brillant, mais j’ai oublié parce que trop de charge mentale, mon cerveau capitule au bout d’un moment.

Et perso, ça me frustre de laisser passer une super idée.

Même une idée moins « Wow ». On ne sait jamais !

Donc je note.

Personnellement, j’utilise Excel pour ces listes.

Elles sont sur mon ordi. Je les remplie régulièrement.

J’ai 3 listes majeures que j’utilise fréquemment :

  • La liste de mes projets à court moyen et long terme
  • La liste des plats que je fais et j’aimerais faire
  • La liste des cadeaux de noël/anniversaire/fête/etc. pour les autres et pour moi

J’ai plus de listes que ça, je les mettrai en fin d’article si tu cherches de l’inspiration ! 😉

 

Au-delà du fait qu’elles m’aident à mettre sur papier toutes mes idées, elles me permettent aussi de savoir où j’en suis, de voir ma progression, de faire le bilan de ce que j’ai déjà accompli ou pas ! 😊

Je trouve ça important de pouvoir constater visuellement qu’on progresse.

Faire des bilans régulièrement pour savoir où on en est dans notre vie et profiter de faire des ajustements ou de changer quelque chose si ça ne va pas.

Et mine de rien, les listes aident à ça ! 😀

Comment je m’y prends pour voir l’évolution ?

Très simple. Prenons l’exemple de la liste de mes projets :

  • Je fais ma liste
  • Je colore en bleu les projets en cours au fur et à mesure
  • Je colore en vert les projets réalisés au fur et à mesure

Quelle joie de voir qu’il y a de plus en plus de vert ! Hi hi !

Évidemment, il arrive des fois où tu écris plus d’idées que tu ne les réalises.

Mais sois patient·e, il arrivera bien un jour où tu auras du temps, ou plutôt un jour où tu prendras le temps de réaliser tes projets/idées/etc. 😊

Anecdote sur la liste des cadeaux :

Au départ j’avais fait cette liste pour les autres : la famille, les amis, etc.

Je mettais les bonnes idées que je trouvais, et je pouvais voir ce que j’avais déjà offert.

Et un jour, pour un énième Noël, Chéri m’a demandé ce que je voulais. Et comme d’habitude j’ai dit que je ne sais pas.

Je ne savais vraiment pas. Je n’ai pas l’habitude de réfléchir à ce que je souhaite recevoir en cadeau.

Et là ça a fait tilt !

Je me suis dit que j’allais créer une liste de cadeau pour moi aussi, pour que je puisse donner une réponse aux personnes qui me demandent ce que je veux.

Au départ ça me mettait mal à l’aise parce que je trouvais ça « impoli » de dire que je souhaite effectivement quelque chose.

En fait, au fond de moi je n’arrivais pas à accepter que les gens veuillent vraiment me faire plaisir.

Comme si je ne méritais pas cet amour.

Mais au fond, il faut accepter ce qui est : il y a des gens qui m’aiment, et qui veulent me donner cet amour !

Moralité : si toi aussi tu as du mal à dire ce que tu veux comme cadeau, c’est peut-être qu’au fond, tu es mal à l’aise avec l’amour que te donne les gens qui veulent te faire plaisir.

Accepte cet amour et fais une liste de cadeaux pour toi ! 😉

 

La liste « vrac » à trier

Très importante cette liste !

Comme je ne me trimballe pas tout le temps avec mon ordi sous le bras (ouais désolée de casser un mythe), j’ai besoin d’une liste « vrac » où je mets mes idées qui me viennent en pleine journée.

Évidemment, le but de cette liste est d’être temporaire !

Il faut trier les idées et les ranger dans les « vraies » listes Excel par la suite.

Et oui j’avoue que des fois cette liste a le temps d’être longue comme le bras avant que je me décide à la trier, haha.

Mais dans l’idéal, ne laisse pas la liste devenir trop longue, sinon ça devient une vraie liste à part entière.

Ce qui n’est pas le but ici ! 😊

Cette liste est faite sur une application basique de mon téléphone : Bloc-notes.

Normalement, on a tous une application de base sur notre tel pour prendre des notes.

Ben voilà, c’est celle-là que j’utilise tout bêtement.

Pas besoin de plus, car la liste est temporaire.

 

Pour la charge émotionnelle : une lettre !

Oui, on va écrire des lettres !

Des lettres libératrices, tu vas voir ! 😊

Mais avant tout voici les consignes à respecter pour que ça marche bien :

  • Il faut écrire à la main sur PAPIER (pas sur ordi/tablette/téléphone), c’est très important !
  • Il faut TOUT écrire. Tout ce que tu ressens, ce que tu penses à ce moment-là, il faut l’écrire (même si ce que tu penses est affreux !)
  • Il faut tout écrire D’UNE SEULE TRAITE! Ne cherche pas à relire ce que tu as écris plus haut, ne cherche pas tes mots, ne relis pas ta lettre une fois terminée, et essaie de trouver un moment et un endroit où tu ne seras pas dérangé·e en plein milieu de ta lettre.
  • Il faut laisser sortir ces émotions au moment de l’écriture. Si tu as envie de pleurer, de tristesse ou de rage, fais-le ! Ne retiens rien.
  • Une fois la lettre écrite, il faut t’en DEBARRASSER!!! C’est impératif ! Si tu gardes la lettre, et/ou que tu la ranges, ton cerveau va penser qu’il faut faire pareil avec ton émotion. Il va la garder, et la ranger quelque part en toi ! Donc l’exercice n’aura servi à rien !

 

Bon au final, j’ai quasiment tout dit sur la méthode haha.

Bon ok, je vais quand même préciser deux trois trucs.

Je suis sûre à 100% de ces consignes, car j’ai testé la méthode sous toutes ces coutures, et voici les résultats :

 

Le papier est indispensable

Au début, ça m’embêtait d’écrire à la main, sur papier.

Parce que de 1, je ne suis plus habituée à écrire en manuscrit, et j’ai mal à la main au bout d’un moment.

Parce que de 2, je vais mille fois plus vite sur ordi.

Donc, j’écrivais mes lettres sur ordinateur.

J’avais un répertoire dédié, où je mettais mes lettres.

Et j’ai constaté une chose :

Ça ne fonctionnait pas DU TOUT. Haha.

J’étais surprise parce que je pensais que le simple fait d’écrire était suffisant.

Non.

Deux raisons pour lesquelles ça ne marchait pas :

1) Le fait d’écrire sur papier n’enclenche pas les mêmes mécanismes du cerveau que l’écriture en digital.

On peut dire pour simplifier que le cerveau « s’implique plus » quand on écrit sur papier que lorsqu’on tape sur un clavier.

Lorsque tu écris sur ton ordi, ton cerveau se met en mode « machine », il peut prendre plus de distance avec ce que tu écris que lorsque tu écris sur papier.

2) Je GARDAIS les lettres que j’écrivais. Comme je l’ai dit, les garder dans la vraie vie, c’est aussi garder les émotions associées dans ton corps. Tu ne t’en débarrasses pas du tout.

Et des fois, encore pire, je les relisais !

Aïe aïe aïe, l’erreur fatale à ne pas faire ! Relire sa lettre !

La relire réenclenche les émotions.

C’est quand même dommage quand on veut s’en débarrasser hein.

 

Jeter la lettre !

Plus tard, j’ai retenté l’expérience, en écrivant sur papier, et en me débarrassant de la lettre une fois écrite.

Ma podologue m’a dit qu’on peut utiliser n’importe quelle méthode pour s’en débarrasser :

  • La brûler
  • La noyer
  • La déchirer puis jeter (ou brûler, ou noyer)

Dans certains films ou livres, il y a des idées comme :

  • La transformer en avion et la lancer au haut d’une montgolfière
  • La transformer en bateau et la lâcher dans les égouts

Outre le fait, que ça va commencer à coûter cher de se payer une montgolfière à chaque fois qu’on veut se décharger émotionnellement, je te recommande vivement de ne pas avoir recours à ce genre de chose pour le bien de notre planète, qui va déjà assez mal comme ça avec toute notre pollution.

N’en rajoute pas une couche hein !

Surtout que ça ne fonctionnera pas moins de juste la déchirer et la jeter dans une poubelle, je te l’assure ! 😉

La dernière fois que j’ai écris une lettre pour me décharger, à la fin de la lettre j’étais toujours en colère…

Mais je n’avais plus rien à « faire sortir ».

Comme si j’avais déjà fait le tour de tout ce que je pensais et ce que je ressentais.

J’avais déjà tout écrit.

Et pourtant la colère était toujours là.

Certes elle était quand même moins forte.

Mais on m’avait promis qu’elle disparaitrait totalement !

Pas que j’en aurais encore des traces !

Du coup, j’ai continué à écrire.

J’ai réécrit les mêmes choses, en me disant qu’il fallait peut-être plus de temps pour que le cerveau se rendent compte que je me décharge.

Rien n’y faisait !

Toujours une boule de colère dans la poitrine.

Bon j’ai fini par « capituler » en me disant que je n’avais sûrement pas bien fait les choses.

Ou que je me voilais la face…

Du coup, toujours avec ma colère dans la poitrine, j’ai déchiré la lettre, et je l’ai jetée à la poubelle.

Et là, à ma plus grande surprise : plus de colère.

Instantanément !

Plus de boule à la poitrine, plus de gorge serrée, plus de tension dans les épaules.

Tout s’est détendu, et est revenu à la normale.

Et là je me suis dit :

« Wow »

Et je me suis dit aussi :

« En fait, pour se décharger complètement, c’est le fait d’écrire ET de jeter la lettre qui est le combo gagnant ! »

Ça marche avec n’importe quelle émotion

Ma podologue à moitié psy m’a dit que ça marche avec toutes les émotions.

Personnellement, je n’ai essayé qu’avec la colère et la tristesse pour le moment.

Mais vu les résultats que j’ai eus, je ne doute pas que ça marche aussi avec la peur !

Dis-moi en commentaire si tu as testé ! 😊

 

Petite exception pour la joie : ne jette pas la lettre !

Ça serait bête de se débarrasser de cette émotion hein !

Là pour le coup, tu peux écrire tes lettres, et les garder précieusement !

Tu peux même les relire régulièrement pour réenclencher de la joie en toi.

Oui ça marche ! 😊

Je te conseille vivement d’ailleurs de les relire régulièrement pour te rappeler que tu vis de beaux moments dans ta vie, et pour ressentir à nouveau le bonheur associé à ce souvenir.

Chose à faire particulièrement dans les moments de coups de mou, où tu ne vas pas très bien.

Ça ne résout pas ton problème actuel, mais ça met du baume au cœur et ça te permet de ne pas sombrer dans un cercle vicieux de déprime.

 

Pour les sceptiques : pas besoin de dire ce qu’on pense à la personne concernée pour se débarrasser de son émotion

J’ai très longtemps cru que pour qu’une émotion liée à une personne (du genre quelqu’un t’a mis en colère) parte, il fallait dire son émotion à la personne concernée.

Que nenni !

Il n’y a absolument pas besoin de régler ça avec la personne, car tes émotions ne dépendent que de toi.

La personne n’est qu’un déclencheur, elle n’est pas la responsable de ton émotion.

Au tout début du début, quand je pensais qu’il fallait que je me décharge émotionnellement avec la personne concernée, j’écrivais un mail et je l’envoyais à la personne.

Je l’ai fait avec Chéri, avec mes parents aussi.

Déjà là, j’avais tout faux :

  • J’écrivais sur ordi au lieu de papier
  • Je relisais plusieurs fois mon mail avant de l’envoyer
  • Je ne me débarrassais pas de ce que j’écrivais (parce que les mails sont toujours enregistrés)

 

J’ai quand même eu la chance d’avoir des gens bienveillants autour de moi qui finissaient par comprendre et accepter que j’avais besoin de me décharger émotionnellement, et m’aider même à me libérer totalement de mes émotions.

Mais on n’a pas tous cette chance.

Ce n’est pas grave, car comme je te l’ai dit : pas besoin d’impliquer la personne déclencheur de ton émotion pour que tu en sois libéré·e.

Si tu es sceptique, tu n’as qu’à essayer.

Ça reste le meilleur moyen de savoir si quelque chose fonctionne ou pas.

 

Résumé/Conclusion

Voici un résumé de l’article.

Il existe un outil puissant pour se décharger mentalement et émotionnellement : l’écriture.

Mettre sur papier tout ce qu’on a en tête.

Ce n’est pas plus compliqué que ça.

Dans quels formats faut-il le faire ?

Pour se débarrasser de sa charge mentale, il faut créer des listes :

  • Un agenda pour tout ce qu’il y a à faire (sur Digical par exemple)
  • Des listes pour les projets/idées/loisirs/etc. (sur Excel)
  • Une liste « vrac » temporaire pour écrire les idées qui viennent quand on n’a pas son ordi à côté (sur le Bloc-notes de ton téléphone par exemple)

Les bénéfices de la méthode :

  • Se décharger mentalement : avoir un cerveau qui fatigue moins
  • Avoir des idées à réaliser quand on n’a plus d’inspiration
  • Avoir des idées à réaliser quand on a enfin du temps
  • Ne plus oublier les super idées importantes
  • Pouvoir constater concrètement son évolution dans ses projets

 

Pour se débarrasser de sa charge émotionnelle, il faut écrire une lettre.

Voici les consignes à respecter pour que ça marche :

  • Ecrire sur du papier, à la main
  • Ne pas être dérangé en pleine lettre
  • Ecrire tout ce qui nous passe par la tête et tout ce qu’on ressent
  • Ne pas retenir ses émotions (pleurer si on en a envie par exemple)
  • Ne pas relire sa lettre une fois écrite
  • Se débarrasser de sa lettre: en la brûlant, noyant, déchirant, jetant, etc. (comme on veut)

Les bénéfices de la méthode :

  • Se décharger émotionnellement : éviter les « explosions d’émotions » et avoir un corps plus reposé, détendu
  • Ne pas se laisser envahir par une émotion forte trop longtemps
  • Ne pas plonger dans un cercle vicieux de déprime à cause d’une émotion
  • Pour la joie : pouvoir réenclencher de la joie en nous en relisant des lettres joyeuses qu’on a gardées

Encore une fois, je t’assure de la puissance de l’écriture pour diminuer, voire te débarrasser, de tes charges mentale et émotionnelle.

C’est un outil à utiliser aussi souvent que l’on en a besoin.

A faire et à refaire ! 😊

 

Et toi ? As-tu déjà essayé l’écriture pour te décharger ?

Raconte-moi ton expérience en commentaire ! 😊

 

Liste de mes listes

Et voici comme promis dans l’article, la liste de mes listes, pour te donner des idées :

Cuisine/gastronomie :

  • Plats à tester
  • Plats que je sais faire
  • Vins à tester
  • Vins que j’aime
  • Restaurants favoris
  • Restaurants à tester

Projet professionnel/Blog :

  • Question du mercredi
  • Articles à écrire
  • Mes victoires
  • A mettre en place pour Blog

Voyages :

  • Voyages/pays à visiter
  • Trucs bien à faire à la Réunion

Sport/Loisir :

  • Exercices de musculation
  • Exercices de cardio
  • Nail art réalisés
  • Nail art à tester
  • Partitions piano à apprendre
  • Activités que j’aime faire
  • Livres recommandés à lire

Perso :

  • Marques de produits cheveux qui fonctionnent sur moi
  • Marques de produits peau qui fonctionnent sur moi
  • Tests de personnalités passés et résultats
  • Décorations pour appart
  • Projets à courts, moyens et longs termes
  • Cadeaux pour les autres
  • Cadeaux pour moi

 

 

Crédit photo : Victor He

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Elsa Chamant

Salut !

Je suis là pour t'aider à résoudre trois problèmes dans ta vie : surmonter le stress du quotidien, gérer tes émotions et apprendre à te connaitre réellement.

Des articles qui peuvent t'intéresser

Inscris-toi à la newsletter !

A ne pas louper !

workbook questions pour apprendre à se connaitre

Nouveauté !!

Reçois mon nouveau workbook gratuitement !

Ce workbook va t'aider à mieux te connaître en :

  • Définissant ta personnalité, ton caractère
  • Révélant tes passions, ton pourquoi, ton flow
  • Analysant tes émotions, tes envies et besoins réels
  • Découvrant tes blocages et tes frustrations

Mais au fait...

Es-tu sûre d'être vraiment toi-même ou pas ?

Fais le test !

Es-tu 100% toi-même ?

Il n'y a pas 36 moyens de le savoir... passe le test que j'ai créé exprès et tu verras bien !

Pas besoin de renseigner ton mail pour avoir ton résultat. Tu pourras aussi demander un approfondissement si tu le souhaites !

Guide sur appareils digitaux

cadeau !

Reçois mon guide gratuit !

Dans ce guide tu trouveras :

  • la CLEF pour être toi-même avec n’importe qui,
  • un EXEMPLE concret de ma vie,
  • un EXERCICE pratique et rapide pour t’aider.

Je déteste les SPAMS ! Alors ne t’en fais pas. Tu ne recevras rien d’autre que ma newsletter et mon guide. Ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Tu pourras te désabonner à tout moment si tu le souhaites.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
%d blogueurs aiment cette page :