Que faire quand tout va mal ? – 3 étapes à suivre

Elsa Chamant, 30 janvier 2022

BLACK FRIDAY !
40 % de remise sur le programme No Stress

Le kit complet pour apprendre à gérer et évacuer son stress, et retrouver un quotidien serein

Des surprises t'attendent en bas de l'article !

Quand tout va mal, il est difficile de rester positive. Difficile de remonter la pente, de retrouver son énergie habituelle, et de voir la vie du bon côté. Rester positive en toute circonstance est un vrai combat.

Mais aller mal n’est pas un problème en soi. Le problème, c’est de ne pas réussir à aller mieux, et de rester engluée dans son mal-être pendant longtemps (quelques jours, quelques semaines, voire plus).

Si tu vas mal et que tu veux vite remonter la pente, 3 étapes à suivre :

– Prendre le temps de se reposer pour « digérer » le mal-être

– S’apporter de la clarté pour retrouver la bonne direction

– Renouer avec ce qui nous ressource profondément pour faire le plein d’énergie

– Bonus : S’aider de méthodes pour rester dans le positif

ETAPE 1 : PRENDRE LE TEMPS DE SE REPOSER, DE FAIRE UN BREAK

Tout le monde saute cette étape, alors que c’est la PLUS IMPORTANTE !

Vraiment !

Quand tu ne vas pas bien, il est inutile de vouloir aller mieux tout de suite.

« Ne pas aller bien » signifie qu’on a besoin de temps et de repos pour :

Tourner la page

– Faire un deuil

– Redéfinir ses objectifs de vie

– Prendre soin de soi (de sa santé notamment)

Il ne faut donc pas négliger et encore moins nier d’être dans le mal.

ÇA NE SERT A RIEN DE VOULOIR POSITIVER A TOUT PRIX AU DEPART

C’est bien de vouloir remonter la pente rapidement et ne pas se morfondre, seule dans sa chambre.

Mais ce que tu dois comprendre c’est qu’il te sera impossible d’aller mieux si tu ne prends pas le temps d’aller mal.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ça signifie :

– Accepter son mal-être

– Respecter cette phase où ça ne va pas fort

– Ne pas essayer de la nier

– Prendre le temps de comprendre pourquoi ça ne va pas

– Faire ce qu’il faut pour s’apporter ce dont on a besoin

Car, comme toute émotion, la tristesse, la déprime, l’ennui, le coup de cafard cachent des besoins qui demandent à être comblés.

Il est donc important de prendre le temps qu’il faut pour découvrir et répondre à ses besoins.

LE BREAK SERT À REPONDRE À SES VRAIS BESOINS

Prendre le temps c’est :

– Arrêter de vouloir faire son quotidien comme d’habitude : car à part se rajouter de la fatigue (et potentiellement augmenter le mal-être), ça ne sert à rien.

– Accepter de ne pas être au top cette fois : faire moins pour respecter ton niveau d’énergie et de motivation en baisse.

– La Rolls-Royce des conseils : si tu le peux, fais un vrai break pour te reposer. Pars de chez toi, pars en vacances ! Ou déconnecte-toi de ton quotidien. Prends quelques jours de congés, arrête de travailler.

Car c’est en prenant du repos et en respectant ce rythme plus bas que d’habitude que :

– Tu n’envenimeras pas ton problème, donc tu éviteras de t’enliser de trop dans la déprime

– Tu reprendras des forces pour remonter la pente plus vite que prévu !

Alors que faire pendant ce moment de break ?

On ne va pas se tourner les pouces et attendre que le mal-être passe, parce que, tu le sais aussi bien que moi, si tu ne fais rien tu vas laisser tes mauvaises pensées prendre le dessus, eeeet c’est parti pour une grosse déprime où il est difficile d’en sortir !

Ce qu’il faut faire, c’est l’étape 2 :

ETAPE 2 : S’APPORTER DE LA CLARTE

Mal-être rime avec « quelque chose qui n’est pas aligné » ou « quelque chose qui a été mal vécu et refoulé », ou encore « du stress, du stress, du stress ».

L’étape 2 consiste à y voir plus clair.

Car généralement, quand ça ne va pas, tout nous parait flou :

– On ne sait plus ce qu’on veut vraiment

– Les décisions deviennent compliquées

– Impossible de se concentrer, de réfléchir efficacement

Pour ces raisons, voici ce que je te préconise de faire quand tu es dans le flou :

Première chose : Faire du tri et du rangement dans ton environnement

Deuxième chose : Faire un bilan de ta vie, toi, tes objectifs, etc.

FAIRE DU TRI, DU RANGEMENT

Pourquoi faire du tri à l’extérieur quand ça va mal à l’intérieur ?

Qu’on le veuille ou non, notre environnement nous influence plus ou moins.

Tu noteras par exemple qu’il te sera plus difficile de réfléchir clairement dans un endroit où il y a beaucoup d’agitation autour de toi, que dans un environnement calme et peu distrayant.

Et ceci pour des raisons évidentes !

Eh bien, c’est de ça dont il s’agit ici.

Si tu vas mal, améliorer la qualité de ton environnement t’aidera à aller mieux.

Voici ce que je fais personnellement pour m’aider à rester positive dans les moments difficiles :

– Faire un gros ménage

– Faire du tri dans mes vêtements

– Ranger mon bureau

– Ranger mes dossiers/mails en attente dans mon ordi

– Mettre des fleurs ou des plantes dans mon appartement

– Pulvériser une bonne odeur dans mon appartement (avec un diffuseur d’huiles essentielles, une bougie parfumée ou de l’encens)

Bref, tu l’as compris : un esprit clair dans un environnement clair !

FAIRE UN BILAN GLOBAL

La deuxième chose à faire une fois que ton environnement est propice à la clarté est de découvrir pourquoi ça ne va pas : trouver la source du problème pour le résoudre.

Pour cela, rien de mieux qu’un bilan !

C’est très simple :

– Papier et stylo : trace une ligne au milieu

– Liste dans une colonne tout ce qui va, et dans l’autre tout ce qui ne va pas : il faut TOUT écrire, même ce qui te semble être sans importance !

– Dans ce qui ne va pas : entoure les 3 plus gros problèmes.

Tu sais maintenant ce qui te tracasse le plus.

Tu dois alors trouver les besoins cachés derrière ces soucis pour que ça aille mieux !

Pour trouver ces besoins, pour chaque problème, pose-toi la question :

« Qu’est-ce que j’aurais voulu avoir pour me sentir bien ? »

Ou « Qu’est-ce qu’il me manque pour me sentir bien ? »

Alors attention, la réponse ne doit pas être « ne pas avoir ce problème », car il s’agit de trouver ce dont tu as besoin pour te sentir mieux.

Si tu as du mal à définir tes besoins cachés, voici une liste qui pourra t’aider :

Nos principaux besoins

Une fois tes besoins trouvés tu pourras alors trouver des solutions pour les combler.

Et tu sais quoi ?

Tu iras mieux après forcément !

ETAPE 3 : RENOUER AVEC CE QUI NOUS FAIT DU BIEN

La troisième étape, qui découle de la deuxième est de renouer avec le positif progressivement.

Pour cela, rien de plus simple !

Il suffit de faire des choses que l’on aime, avec des gens que l’on aime, dans un environnement que l’on aime.

Bref, de l’amour, de la joie, des bons moments !

REMONTER LA PENTE EN S’APPORTANT DE L’AMOUR ET DE LA JOIE

À quoi ça sert concrètement ?

Il faut savoir que l’état de mal-être est un état qui utilise beaucoup d’énergie…

D’où le côté « fatiguée », « molle », « démotivée » qui accompagne les déprimes.

Ce n’est pas un hasard ! Tu es fatiguée et sans énergie car ton corps en bouffe plus que d’habitude quand tu ne vas pas bien.

La raison principale : le mal-être est quasiment toujours accompagné de stress. Et le cortisol (l’hormone du stress) demande beaucoup d’énergie.

Du coup, pour contrebalancer cette fatigue mentale et émotionnelle, il faut s’apporter de l’énergie mentale et émotionnelle également.

Cela se fait par l’amour et la joie !

Tu as déjà dû le remarquer : te sentir bien mieux, avec plus d’énergie, après avoir passé un super moment, ou après avoir fait une activité qui te passionne ?

Eh bien c’est exactement ça !

L’amour et la joie que te procurent ces moments donnent de l’énergie au lieu d’en prendre.

Moi je trouve ça magnifique !

Alors qu’est-ce que tu attends ?

Allez, vas passer de bons moments ! Fais-toi plaisir ! De l’amour, de la joie, allez hop !

BONUS : ESSAYER DE RESTER POSITIVE EN TOUTE CIRCONSTANCE

En bonus, parce qu’il est quand même important de développer le point de la positivité.

Bien-sûr le titre « rester positive en toute circonstance » est exagéré.

Je l’ai dit au début : il faut aussi savoir admettre et accepter que ça ne va pas !

Il ne faut pas le prendre au pied de la lettre.

Par contre, ce qu’il est plus raisonnable de se dire est d’essayer de développer son esprit positif pour ne plus sombrer dans des déprimes que l’on se crée soi-même quand on se morfond, quand on se replie sur soi, etc.

Rester positive pour ne plus aggraver son mal-être.

Ça c’est plus intéressant !

Alors comment fait-on ?

RESTER POSITIVE EN TOUTE CIRCONSTANCE : AIDER SON CORPS ET SON ESPRIT !

Des fois, ton esprit est tellement embrumé, ton corps est tellement fatigué, qu’il faut leur donner un coup de pouce temporaire pour les aider à reprendre un peu de force et de clarté :

– Recharger les batteries en magnésium que le stress a bien vidé : les magnésiums les plus biodisponibles sont les citrates et les malates de magnésium !

Une cure d’un mois maximum pour ne pas habituer ton corps (perso je ne fais jamais plus que 3 semaines max).

– Aider ton corps à s’apaiser, à relâcher les tensions et à se reposer pour reprendre des forces avec les huiles essentielles : la marjolaine à coquille, la lavande vraie, le petit grain bigarade, etc.

Ces huiles sont ultra efficaces contre le stress et les tensions. Elles apaisent, calment et reposent le corps.

D’ailleurs si tu as des soucis de stress, j’ai créé un programme pour t’aider à diminuer ton stress et retrouver un quotidien serein. Tu peux le retrouver ici.

RESTER POSITIVE EN TOUTE CIRCONSTANCE : CULTIVER LA JOIE !

Evidemment, pour rester positive en toute circonstance, il faut déjà apprendre à développer la positivité, à cultiver la joie.

Je t’envoie vers cet article qui te donnera toutes les clefs pour y arriver :

Cultiver la joie | 6 conseils

RESTER POSITIVE EN TOUTE CIRCONSTANCE : 40 MANTRAS POSITIFS POUR SE REBOOSTER !

Et enfin, quoi de mieux que des mantras positifs pour rester positive ?!

Les mantras sont un bel outil pour développer un esprit positif.

Il ne faut pas les utiliser n’importe comment par contre !

Voici l’article qui va te donner non seulement 40 mantras positifs, mais également la marche à suivre pour les utiliser de façon optimale :

40 mantras positifs pour se rebooster

CONCLUSION/RESUME

Tu as maintenant toutes les clefs à mettre en place quand tout va mal !

Voici ce qu’il y a à retenir :

– 1 : Accepte ton mal-être et respecte-le en prenant le temps de faire un break et de te reposer.

– 2 : Utilise ton break à bon escient en remettant les choses au clair : éclaircis ton environnement puis fais un bilan pour découvrir la source de ton mal-être, et les besoins cachés derrière !

– 3 : Rebooste toi avec de l’amour et de la joie à gogo ! Cela te redonnera de l’énergie pour remonter la pente plus vite.

– Bonus : Reste positive en toute circonstance en aidant ton corps avec du magnésium et des huiles essentielles adaptées, en développant ta joie de vivre, et en utilisant des mantras correctement !

En suivant ces étapes, tu pourras dire aurevoir à tes coups de déprime plus rapidement que d’habitude.

Prends soin de toi !

Je te dis à la prochaine pour un nouvel article.

Crédit photo : Hello I’m Nik (Unsplash)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo Elsa Chamant

Salut !

Moi c’est Elsa !

Je suis là pour t’aider à retrouver la sérénité intérieure en t’apprenant à gérer ton stress et tes émotions. Le but ultime : que tu deviennes  pleinement toi-même, libre et heureuse !

tu veux prendre
confiance en toi ?

Challenge-toi et développe ta confiance. Comment ? En apprenant à te connaitre !

Des articles qui peuvent t'intéresser

Inscris-toi à la newsletter !

A ne pas louper !

30 questions pour apprendre à se connaître

HEY !

Inscris-toi au challenge gratuitement !

Et si enfin tu te connaissais tellement bien que tu gagnes en confiance, que tu saches t’imposer et affirmer ce que tu aimes et ce que tu veux avec n’importe qui  sans que tu te sentes blessée ou coupable ?

cadeau !

4 clefs pour te détacher du regard des autres

Si tu souhaites te détacher du regard des autres, il y a 4 clefs à savoir, comprendre et travailler. 

Télécharge gratuitement ce guide qui te donnera plus que des conseils : un bilan à faire et des exercices pour t’aider à ne plus subir la pression du jugement des autres !