Comment tourner la page

Elsa Chamant, 26 mars 2021

Des surprises t'attendent tout en bas de l'article !

Tourner la page n’est jamais facile.

Peu importe de quoi il s’agit : un être cher, un travail, une situation, un moment…

Faire son deuil est un passage difficile et pas forcément bien accueilli ou réalisé.

Dans cet article, je te donne les étapes et conseils pour tourner la page le plus « rapidement » possible et de la meilleure façon.

Évidemment, je mets rapidement entre guillemet car cela dépend évidemment du deuil qu’il y a à faire.

Mais sache que peu importe s’il s’agit d’un « grand » ou d’un « petit » deuil, le processus reste le même.

J’écris cet article car je suis au chômage depuis 2 mois maintenant.

Et même s’il s’agit d’un changement que j’ai voulu, j’ai quand même dû passer par un deuil.

J’ai quand même dû tourner la page de mon ancienne vie, qui pourtant ne me correspondait plus.

J’avoue que je ne m’y attendais pas du tout !

Je pensais que, quand on choisit de changer sa vie parce que celle-ci ne nous va plus, il n’y a pas besoin de tourner la page, car le fait même de prendre la décision faisait l’affaire !

Quand il s’agit d’un évènement qui nous tombe dessus, et qui nous oblige à affronter un changement non voulu dans notre vie, ok… là je comprends qu’il faille faire son deuil !

Mais j’ai découvert que c’est aussi le cas quand il s’agit d’un changement de situation voulu, décidé.

Aujourd’hui, je voudrais te partager les prises de conscience et découvertes que j’ai eues pendant ces 2 premiers mois de chômage de ma vie, concernant le processus du deuil.

Je ne vais pas te parler des étapes classiques : déni, colère, peur, tristesse, acceptation, etc.

Tu les connais déjà probablement (sinon tu peux cliquer ici pour en savoir plus).

Les anciennes habitudes restent

La première chose que j’ai constaté c’est qu’après le « choc » du changement, c’est-à-dire, après le moment où on sait que la situation a changé, rien ne bouge.

Ou quasiment rien.

On reste dans nos habitudes d’avant.

Ce n’est pas forcément du déni.

C’est juste… ben les habitudes !

Le cerveau a eu l’information du changement, mais ce n’est pas suffisant pour lui.

Il faut du temps pour qu’il change ses habitudes.

C’est pour cela que tourner la page prend un certain temps, voire un temps certain.

Au moins le temps qu’il faut pour que ton cerveau se mette au travail et remplace au fur et à mesure les habitudes d’avant par de nouvelles.

Ce temps nécessaire instaure la période où on se sent bête de continuer comme avant, où on se sent triste parce qu’on fait quelque chose de façon automatique et on se rend compte que ça n’a plus lieu d’être maintenant.

Toutes ces fois où tu vas faire quelque chose machinalement et te rendre compte que tu ne dois plus ou que tu n’as plus besoin de le faire, sont nécessaires à ton cerveau.

Elles lui permettent de s’imprégner l’information du changement et de l’intégrer pleinement.

Et la clef pour que quelque chose soit intégrée, c’est la répétition !

Pour te donner un exemple

Quand j’ai quitté mon boulot, j’ai eu envie de m’attaquer à mon projet d’entreprise de suite !

Et même si je m’étais dit que je pouvais enfin organiser mes journées comme je le voulais, les deux premières semaines, j’ai été incapable de faire autrement que mes 9h de travail devant mon PC.

Début vers 9h30, pause déjeuner à 12h, reprise à 14h, et fin à 18h30.

Et puis un peu de télé, repas, et dodo.

Exactement comme quand je bossais en salariat.

Pourtant je détestais ces journées avec des horaires cadrés.

Je m’étais dit que la première chose que je ferai, c’est de changer complètement mes horaires.

J’ai en été incapable.

D’ailleurs, à bien y réfléchir c’est toujours un peu difficile.

La seule chose que j’ai réussi à changer après 2 mois, c’est de ne pas travailler le matin (parce que mon pic d’énergie est l’après-midi et en soirée).

Donc, si jamais tu fais face à un changement voulu ou non dans ta vie, et que tu dois tourner la page, sache qu’au début, tu feras exactement comme avant.

Et c’est normal !

Conseils pour mieux tourner la page

Pendant cette période de rééducation de tes habitudes, voici ce que tu dois faire pour la vivre au mieux :

Être patiente et indulgente envers toi car ce n’est pas de ta faute si tu n’arrives pas à changer en un claquement de doigts. C’est normal, ça prend du temps.

Noter sur un papier les anciennes habitudes, et les nouvelles habitudes que tu vas avoir ou que tu aimerais avoir avec ce changement. Cela aidera ton cerveau à intégrer l’information de changement, et il sera plus facile pour lui de tourner la page.

Accueillir les émotions que tu vas avoir : notamment la colère, la peur et la tristesse. Ces émotions accompagnent forcément le processus de deuil. Surtout pendant cette période où tu dois te rééduquer progressivement. Si tu ne sais pas accueillir tes émotions, voici un article qui te guidera : Comment gérer/écouter ses émotions en 3 étapes.

Faire un journal intime ou journal de bord. Cela te permettra deux choses : te vider de tes émotions et de tes pensées, peurs et doutes qui tourneront dans ta tête, et également faire un suivi pour voir la progression du changement de tes habitudes.

Comme ce processus prend du temps, tu ne verras très probablement pas les changements, car ils seront très lents. Tu auras donc l’impression de ne pas avancer dans ton deuil.

Ce sera évidemment faux, et ce journal pourra t’aider à voir ton évolution.

Bien sûr il faut jouer le jeu et écrire tout ce qu’il se passe, pas seulement le négatif !

Le repos sera ton meilleur ami

Eh oui !

Tourner la page, c’est épuisant.

On ne s’en rend pas compte, car on nous dit souvent que « la vie continue, il faut faire avec ».

Du coup, on essaye de continuer notre vie après le « choc », comme si de rien n’était ou presque.

Ce que tu dois bien comprendre là, c’est que le changement demande beaucoup d’énergie.

Le processus de rééducation de tes habitues demande beaucoup d’énergie.

Il faut arrêter de croire qu’on peut faire face à un deuil en continuant sa vie comme si de rien n’était.

Ce n’est pas la meilleure façon de le gérer, et de tourner la page.

Comme le changement demande beaucoup d’énergie, alors il faut prendre le temps de se reposer plus qu’à la normale !

C’est primordial.

C’est nécessaire.

C’est sagesse.

Et je peux t’assurer qu’il vaut mieux décider de se reposer convenablement pour prévenir, plutôt que faire comme d’habitude, continuer sa vie à 100 à l’heure, et de péter les plombs un jour parce que ton corps/esprit craque.

Et puis franchement, c’est logique non ?

Pour que ton corps fonctionne bien, il dépense une certaine quantité d’énergie.

Si tu fais du sport, si tu bouges dans la journée, il en dépense encore plus.

Et si tu as des émotions fortes, si tu réfléchis beaucoup, il en dépense aussi !

N’as-tu pas déjà été complètement rincée après une énorme colère ? Ou une grosse tristesse ?

N’as-tu pas eu un gros coup de mou après une annonce terrible ?

Tu penses que c’est le hasard ?

Non non, les émotions font dépenser de l’énergie aussi…

Alors imagine quand tu dois repenser tes habitudes et te recréer des repères pendant un certain temps !

Imagine quand tu dois vivre de la colère, de la tristesse, de la peur parce que tu es en plein deuil.

Eh oui !

Tu dépenses beaucoup plus d’énergie que d’habitude à cause du changement qui s’opère.

DONC, il est sage de se reposer plus que d’habitude.

Conseils pour mieux tourner la page

– Prendre conscience que tu dois tourner la page, et par conséquent, que tu dois trouver plus de moments de repos qu’à ton habitude. Ça sera temporaire mais nécessaire (sauf si tu te rends compte que ces moments de repos peuvent être une bonne chose pour toute ta vie).

– Si tu le peux, t’accorder des vacances ou un break dès le début. Bien sûr il ne pourra pas durer indéfiniment, mais quelques jours ou quelques semaines te permettront de faciliter le changement. Car une coupure a un peu pour effet « remise à zéro ». Ça aide au début quand il s’agit de tourner la page !

Mais attention ! Ce break n’est pas suffisant !! Il ne faut pas compter sur lui seul. Il faudra s’accorder des moments de repos régulièrement par la suite, car le travail de rééducation ne sera pas fini.

– Te reposer efficacement : faire des activités qui te vident l’esprit, qui te détendent, qui t’aident à décompresser réellement.

Attention ! Ces activités ne servent pas à éviter le deuil, à le fuir en étant dans le déni. Elles servent juste à recharger les batteries de ton corps qui dépensent plus d’énergie que d’habitude.

Ne te sers pas de ces moments pour éviter ou refouler tes émotions hein !

Faire le plein de vitamines et minéraux. Oui ! On n’y pense pas assez. Mais quand on vit un deuil, et donc des émotions fortes, nos recharges de vitamines et minéraux diminuent encore plus vite que d’habitude ! Il faut donc penser à faire une cure pour aider notre corps.

Que ce soit par l’alimentation : légumes et fruits frais à privilégier.

Ou par la supplémentation : vitamine D, spiruline ou multivitamines, et magnésium ! Il existe aussi des plantes qui aident à réguler les émotions.

Bref, il faut prendre soin de son corps et lui apporter ce dont il a besoin pour fonctionner correctement pendant une période de deuil.

Quand la tristesse survient, difficile de ne pas se laisser envahir

Je crois que le plus difficile dans les moments où il faut tourner la page, c’est de faire face à la tristesse.

Dans mon cas, je n’ai pas été triste de quitter mon boulot (évidemment, il y a des choses et personnes qui vont me manquer mais ce n’est pas la majorité).

Et pourtant, je suis passée par une période de tristesse, à n’en plus finir.

De mélancolie.

Où je n’avais envie de rien faire.

Où plus rien n’avait goût.

je passais mes journées à être un zombie qui ne faisait rien à part subvenir au minimum de ses besoins primaires (et encore !).

En fait, la tristesse n’est pas là pour nous rendre juste triste.

La tristesse est l’indicateur principale du deuil !

Elle est là pour te faire passer le message suivant :

« Tu as perdu quelque chose ou quelqu’un. Tu dois faire ton deuil. Tu dois arrêter ta vie normale et te consacrer à la réflexion, et à l’acceptation de ce que tu as perdu. »

Si tu te demandes pourquoi on n’a envie de ne rien faire quand on est triste et que la seule chose qu’on a en tête c’est la douleur de la perte, ce n’est pas pour t’embêter… mais bien pour que tu te consacres pleinement à ce deuil à faire.

La tristesse est justement là pour te mettre en condition pour tourner la page !

La pire chose à faire est de la fuir.

Car elle ne partira pas tant que tu ne l’auras pas écoutée pleinement.

As-tu déjà vu quelqu’un qui, après une rupture amoureuse, se met à faire la fête à tout va, en disant que tout va bien… puis un jour s’effondrer complètement parce qu’en fait ça ne va pas du tout ?

Cette personne a fui sa tristesse au départ.

Et la tristesse l’a rattrapé ! Mais puissance 10 !

S’avouer qu’on est triste et affronter cette tristesse est très pénible – personne n’aime être triste ! –  mais nécessaire pour le bon déroulé du deuil.

Je dirai même nécessaire pour que le deuil se fasse le plus « efficacement » possible.

Mais attention, il ne faut pas non plus se laisser envahir par sa tristesse !

Car elle pourrait se transformer en déprime ou en dépression.

Il faut trouver un équilibre entre « rester seule tranquille chez soi » et « sortir, voir autre chose, se changer les idées ».

Trop de l’un peut amener à la déprime, voire la dépression.

Trop de l’autre est peut-être un signe de déni, où on refoule ses émotions. Donc pas bon non plus.

Conseils pour mieux tourner la page

Accueillir la tristesse. Ne pas la fuir. Prendre le temps de vivre cette émotion pleinement. Même si elle n’est pas agréable !

En même temps, c’est normal. Ce n’est pas agréable de perdre quelque chose ou quelqu’un.

Remplir son journal intime. Il est là pour ça. Pour décharger les émotions et les pensées. Alors quand tu es triste, n’hésite pas à écrire tout ce que tu ressens, tout ce que tu penses. Même si c’est absurde ou horrible. Il faut tout laisser sortir !

Dis-toi que tout ce que tu mettras dans ton journal par écrit, seront autant de pensées et d’émotions qui ne tourneront plus en toi.

(D’ailleurs, je mets « écrire » mais ça peut être aussi un journal oral ou vidéo hein ! C’est toi qui vois !)

Prendre des vitamines et minéraux. Elles te donnent l’énergie nécessaire pour ne pas sombrer dans la déprime.

Rester en contact avec le monde extérieur. Sortir de temps en temps. Appeler sa famille, ses amis. Pour avoir cet équilibre entre « faire son deuil » et « ne pas sombrer ».

Quand vient la nuit toutes les pensées se bousculent

Beaucoup de personnes m’ont déjà dit :

« Moi la journée ça va, je vais plutôt bien. Par contre la nuit, juste avant de m’endormir… là ça ne va plus. C’est là que je pense à ce que j’ai perdu et où mes émotions apparaissent. Et c’est difficile, ça fait mal… ».

Quand on est en pleine journée et qu’on est occupée, on n’a pas le temps de penser.

On n’a pas le temps pour le processus de tourner la page.

Mais quand vient la nuit où on ne fait plus rien qui occupe l’esprit…

Forcément, c’est là que tout ressurgit !

Si tu t’occupes dans la journée pour ne plus penser et ressentir, c’est un refoulement de tes émotions de deuil.

Que font tes émotions ?

Elles te laissent « tranquille » tant que tu es occupée.

Mais dès qu’elles voient une fenêtre ouverte, bim ! Elles débarquent en trombe !

N’oublie pas que la priorité pour elles est de te délivrer leur message.

Donc elles vont attendre sagement que tu aies du temps pour elles.

Sauf que plus elles attendent, plus elles « perdent patience » et vont cogner fort.

Conseils pour mieux tourner la page

– L’idéal est de pouvoir leur consacrer certains moments dans la journée pour commencer à les accueillir au fur et à mesure.

Cela te permettra d’éviter le trop plein le soir en te couchant !

– Mais je sais que tu n’as pas forcément le temps, ou l’opportunité de le faire dans la journée (car tu travailles, tu t’occupes de tes enfants, etc.).

Si c’est le cas, alors replis toi sur la solution du journal !

Fais ta journée comme d’habitude, et dès que tu le peux, tu décharges tout avec ton journal !

Il va falloir t’attendre à ce que tes émotions soient intenses.

Mais c’est normal, elles ont attendu toute la journée.

Conclusion/résumé

Tourner la page est un processus long et difficile à vivre.

Mais y connaitre les étapes et le fonctionnement peut aider à le rendre « efficace ».

Voilà ce qu’il y a à retenir :

Il ne faut pas fuir le deuil. Aussi pénible soit-il. Ton corps/esprit en a besoin pour passer sereinement à autre chose !

– On a besoin de faire un deuil pour le changement qu’on a soi-même souhaité, décidé. Car, même s’il est voulu, ce changement provoquera des pertes de repères et une rééducation de ses habitudes. Cela entraine de l’inconfort et donc des peurs et des doutes.

– Un deuil demande des efforts en plus pour ton corps/esprit. Il est nécessaire de se reposer, de se ressourcer de façon plus importante que d’habitude. Prendre soin de son corps en lui apportant des vitamines et minéraux pourra vraiment aider également !

 

Et toi ?

As-tu déjà vécu des deuils suite à des changements que tu avais voulus ?

Es-tu passée par d’autres étapes ?

As-tu eu d’autres prises de conscience ?

Si c’est le cas, je serai ravie que tu me le partages, en commentaire ou en me contactant !

A la prochaine pour un autre article !

 

N’hésite pas à commenter, liker, partager ! 😉

(Si tu ne le sais pas, les interactions comme les likes, les commentaires et les partages permettent à mon Blog d’avoir plus de visibilité sur le net. Donc si tu aimes mon travail, je te serai très reconnaissante de faire une ou plusieurs interactions pour que je gagne en visibilité !)

Crédit photo : Priscilla du Preez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Elsa Chamant

Salut !

Je suis là pour t'aider à résoudre trois problèmes dans ta vie : surmonter le stress du quotidien, gérer tes émotions et apprendre à te connaitre réellement.

Des articles qui peuvent t'intéresser

Inscris-toi à la newsletter !

A ne pas louper !

workbook questions pour apprendre à se connaitre

Nouveauté !!

Reçois mon nouveau workbook gratuitement !

Ce workbook va t'aider à mieux te connaître en :

  • Définissant ta personnalité, ton caractère
  • Révélant tes passions, ton pourquoi, ton flow
  • Analysant tes émotions, tes envies et besoins réels
  • Découvrant tes blocages et tes frustrations

Mais au fait...

Es-tu sûre d'être vraiment toi-même ou pas ?

Fais le test !

Es-tu 100% toi-même ?

Il n'y a pas 36 moyens de le savoir... passe le test que j'ai créé exprès et tu verras bien !

Pas besoin de renseigner ton mail pour avoir ton résultat. Tu pourras aussi demander un approfondissement si tu le souhaites !

Guide sur appareils digitaux

cadeau !

Reçois mon guide gratuit !

Dans ce guide tu trouveras :

  • la CLEF pour être toi-même avec n’importe qui,
  • un EXEMPLE concret de ma vie,
  • un EXERCICE pratique et rapide pour t’aider.

Je déteste les SPAMS ! Alors ne t’en fais pas. Tu ne recevras rien d’autre que ma newsletter et mon guide. Ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Tu pourras te désabonner à tout moment si tu le souhaites.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial
%d blogueurs aiment cette page :