Que signifie « être soi-même » ?

Elsa Chamant, 28 juin 2020

Des surprises t'attendent tout en bas de l'article !

C’est parti pour l’article « Que signifie être soi-même ? » !

J’ai un rituel avant de commencer à écrire : je me mets de la bonne musique dans les oreilles, et j’écris sous l’inspiration des mélodies, en dansant à moitié sur ma chaise ! 😀

Là j’écoute une playlist des musiques de Hans Zimmer (J’adoooore ses musiques ! C’est le deuxième homme de ma vie ! Le premier c’est l’écrivain Ken Follet. Du coup, Chéri c’est le troisième, mais t’inquiètes il est ok avec ça, haha).

Je suis donc parée pour écrire, et c’est parti ! 🙂

J’AI FAIT UN PETIT SONDAGE SUR LA QUESTION « QUE SIGNIFIE ÊTRE SOI-MÊME ? »

Que signifie « être soi-même » ?

J’ai posé la question à de nombreuses personnes (lors de mes appels téléphoniques pour discuter du sujet « être soi-même », en demandant sur ma page Facebook, etc.).

LES RÉSULTATS DU SONDAGE

Voici un exemple des réponses que j’ai eues :

  • Se connaitre et s’accepter pleinement
  • Être à l’écoute de ses émotions, reconnaitre quand ça va bien, quand ça ne va pas. C’est mental et physique. Se sentir en accord avec soi-même
  • Être en adéquation avec ses principes
  • Écouter et faire ce que je me dis au plus profond de moi et cela qu’importe si ça ne va pas aux autres.
  • Être heureux, être vrai dans le relationnel avec soi-même et les autres. Refléter ce qu’on a envie d’être, ce qu’on a envie de vivre. D’être en vérité avec soi-même.
  • Être libre et être heureux intérieurement tout en respectant la liberté de l’autre.
  • Être la même personne peu importe les personnes qui sont autour. Ne pas avoir à changer de personnalité.
  • Être spontanée, ne rien calculer dans sa tête, que ce soit seule ou avec les autres.

Et vous savez quoi ? Tout le monde a raison ! 😀

QUE SIGNIFIE ÊTRE SOI-MÊME ? AUTANT DE DÉFINITIONS QUE DE PERSONNES

Il faut déjà comprendre que le concept d’« être soi-même » est très personnel. Il y a autant de façon d’être soi-même que de personnes qui existent sur cette terre !

Évidemment, il y a des idées qui se rejoignent car nous avons  des points communs les uns avec les autres : dans la façon de penser et de voir les choses.

Mais nous ne le vivons pas forcément de la même façon.

Dans les réponses, certaines sont axées sur le mental, d’autres sur les principes, et d’autres encore sur les émotions.

Pour certains, « être soi-même » sera davantage axé sur l’accord entre leurs pensées et leurs actes.

Pour d’autres, il s’agira surtout de savoir écouter son cœur, ses émotions, son intuition.

POUR SAVOIR CE SUE SIGNIFIE ÊTRE SOI-MÊME, IL FAUT CHERCHER LA RÉPONSE EN SOI

L’essentiel est de trouver votre « être soi-même » à vous !

Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses pour cette question. Mais juste celle qui vous vont !

Il y a votre vérité, vos priorités, ce qui compte vraiment pour vous !

C’est tout cela qui va façonner votre « soi-même ».

Autrement dit, si vous voulez être vous-même, vous ne devez pas chercher autour de vous.

La réponse est EN vous.

Il n’y a que vous seul qui pouvez y répondre correctement.

IL FAUT ARRÊTER DE COPIER SUR LE VOISIN

N’essayez pas de vous calquer sur quelqu’un d’autre car le résultat ne sera pas très probant pour vous.

Il est vrai qu’on a l’habitude de se juger et de se comparer aux autres, et même de copier pour se construire soi.

Mais maintenant, il est temps de choisir votre « soi ». A vous, rien qu’à vous !

On arrête de copier, on arrête de se comparer.

Vous avez assez de ressources en vous pour savoir quel est votre vrai « soi ».

Bon, je vois que certains d’entre vous ne sont pas totalement convaincus… C’est vrai qu’il est très difficile de sortir de ce schéma de mimétisme qui reste très rassurant malgré tout.

Je vais alors vous donner MA définition d’« être soi-même ».

Mais n’oubliez pas qu’elle m’est complètement personnelle. Je ne suis pas en train de dire que tout le monde doit être comme moi pour « être soi-même ».

L’exemple est là juste pour vous aider à comprendre mes réflexions, ma démarche, etc., pour qu’à votre tour vous puissiez réfléchir à votre « soi-même ».

MA PROPRE DÉFINITION, À MOI RIEN QU’À MOI

Pour moi, être soi-même c’est :

Une harmonie totale entre ce que je ressens, ce que je pense, ce que je dis et ce que je fais.

QUATRE ASPECTS EN DEUX PARTIES

Il y a là 4 aspects qui sont pour moi aussi importants les uns que les autres, et qui sont scindées en deux parties :

La première partie : l’intérieur

  • « Ce que je ressens » : les sensations, les émotions -> tout ce qu’il se passe dans mon corps
  • « Ce que je pense » : le mental, la pensée, la réflexion -> tout ce qu’il se passe dans ma tête

La deuxième partie : l’extérieur

  • « Ce que je dis » : les mots, le ton, le langage -> tout ce que je peux dire et la façon dont je le dis
  • « Ce que je fais » : les actes, le comportement -> tout ce que je peux faire et la façon dont je le fais

En décortiquant les choses comme cela, on pourrait résumer ma phrase en :

Être soi-même c’est quand mon intérieur et mon extérieur sont en accord.

POURQUOI CETTE DÉFINITION ? -> MON HYPERSENSIBILITÉ

Pour une simple et unique raison.

J’ai découvert récemment que je suis hypersensible. Haha, oui vous avez bien lu ! Récemment ! Alors que j’ai 30 ans.

Je vous raconte l’histoire !

DÉFINITION DE L’HYPERSENSIBILITÉ

Avant tout, je vais brièvement expliquer ce qu’est l’hypersensibilité : il s’agit d’un trait de caractère, où les stimuli intérieurs ou extérieurs sont vécus plus intensément que la moyenne de la population.

Il y a plusieurs types d’hypersensibilité : sensorielle, émotionnelle, olfactive, etc.

Pour ceux qui le veulent : un petit article pour comprendre l’hypersensibilité.

HYPERSENSIBILITÉ ÉMOTIONNELLE POUR MA PART

Pour ma part, il s’agit surtout de l’hypersensibilité émotionnelle : en gros, je vis les émotions de façon beaucoup plus intense.

On me dit souvent que ma réaction émotive est « disproportionnée » à la situation.

Quand je pleure, c’est systématiquement en sanglot.

Lorsque je suis en colère, je bouillonne de rage et j’explose.

Quand j’ai peur, ah ben ce n’est pas compliqué, je vais facilement jusqu’aux crises d’angoisse.

Mais quand je suis heureuse, vous pouvez être sûrs que ma joie de vivre et mon enthousiasme rayonneront à des kilomètres et vous submergeront, haha ! 😀

JE NE SAVAIS PAS CE QUE C’ÉTAIT…

Est-ce que vous comprenez pourquoi je rigolais en disant que j’ai récemment découvert mon hypersensibilité ?

Comment est ce possible de ne pas se rendre compte de quelque chose qui prend des proportions si énormes ?

Eh bien, tout simplement parce que je n’ai jamais été sensibilisée à ce sujet.

Pour moi les personnes sensibles, ou hypersensibles, c’étaient juste des personnes qui pleuraient pour un oui ou un non. Et ça s’arrêtait là.

Ma définition était complètement tronquée, voire erronée en fait.

Et puis, l’hypersensibilité est un sujet assez récent, qui est encore mal connu du grand public.

On ne m’a jamais dit que j’étais hypersensible. On me disait plutôt que j’étais une enfant gâtée, une capricieuse, une colérique, que je voulais me donner en spectacle, une susceptible… et j’en passe !

… ET JE L’AI DÉCOUVERT UN PEU PAR HASARD

Donc récemment, dans ma recherche sur les émotions (comment ça se gère, comment ça se passe, toutçatoutça), je suis tombée sur la définition de l’hypersensibilité.

(C’était en 2019, parmi toutes les péripéties des deux dernières années de ma vie, que tu peux voir dans cet article : « Comment ce que j’ai vécu m’a amené à être moi-même »).

Je m’en rappellerai toute ma vie ! J’ai eu cette conversation avec Chéri :

Moi : Oh, c’est incroyable ! Je viens de découvrir un truc ! »

Chéri : Abon ? Qu’est-ce que c’est ?

Moi : En fait, je suis hypersensible !

Chéri : Euuuh… ben oui, c’était évident…

Moi : Comment ça c’est évident ?! Ça se voit tant que ça ?

Et là Chéri a explosé de rire… vous comprenez pourquoi…

Pour revenir à nos moutons, je suis donc hypersensible.

Les émotions et les sensations sont au cœur même de mon existence. J’ai dû apprendre à les gérer plutôt qu’à les contrôler.

D’ailleurs, si tu es hypersensible, un conseil, arrête de vouloir contrôler tes émotions. Parce que, de 1, les émotions ça ne se contrôle pas ! Et de 2, tu vas « aggraver » ton souci, tes émotions vont s’intensifier d’autant que tu voudras les contrôler.

Un jour je ferai un article là-dessus parce que c’est un sujet passionnant ! 🙂

MON HYPERSENSIBILITÉ ME DIT CE QUE SIGNIFIE ÊTRE SOI-MÊME

Pour mon intérieur

J’ai appris que les émotions sont un guide très puissant pour les hypersensibles.

Si vous apprenez à écouter vos émotions et vos sensations corporelles, elles vous guideront toujours vers le bon choix.

A défaut, si vous ne les écoutez pas, elles vont s’intensifier jusqu’au jour où vous finirez par les écouter de force : avec l’angoisse et la dépression par exemple.

Donc, étant hypersensible, vous pensez bien qu’il est important pour moi de prendre en compte tout mon ressenti interne pour me sentir vraiment moi-même !

Une fois que mes sensations et mes émotions sont fixées, ma pensée va suivre assez naturellement car mon ressenti va guider ma vie, avec ses principes, ses convictions, ses valeurs.

Évidemment, mon éducation m’en a apportée aussi !

Mais en grandissant je les ai remis en question et/ou les ai adaptés pour qu’elles soient en accord avec moi, avec ce que je pense réellement et avec ce que je ressens.

Pour mon extérieur

Et enfin, une fois que mon « intérieur » est parfaitement harmonieux, il ne reste plus qu’à équilibrer mon « extérieur » pour que « ça colle ».

En tant qu’hypersensible, j’ai du mal à « jouer un rôle ». J’ai du mal à faire semblant. Et si je le fais, ça va très vite se retourner contre moi. Mes émotions vont s’intensifier jusqu’à ce que je craque encore plus fort.

J’ai donc beaucoup de mal à dire et faire autre chose que ce que je pense et ressens.

Je l’ai malheureusement fait pendant très longtemps malgré moi, et ça a fini par être dramatique car j’ai développé de l’angoisse, avec des crises, toutçatoutça.

CE QU’IL NE FAUT PAS CROIRE

IL NE FAUT PAS CONFONDRE LES CHOSES

Ne croyez pas que je dis tout ce que je pense et que je fais absolument ce que je veux, haha !

Dire tout ce qui nous passe par la tête, ce n’est pas forcément être soi-même : c’est être franc.

Par contre, si être vous-même, c’est être franc, alors soyez vous-même en étant franc ! 🙂

Encore une fois, chacun son opinion et sa vision des choses.

RIEN N’EST ENCORE PARFAIT… MAIS J’Y ARRIVERAI !

Ne croyez pas non plus que je ne joue jamais de rôle. Je suis comme vous, j’ai mes défauts, j’ai mes faiblesses.

Il y a des choses que je n’arrive pas encore à assumer pleinement, comme le fait de montrer mes émotions à des gens que je ne connais pas, ou pas beaucoup.

Les gens paniquent vite face à un hypersensible. Ils pensent que ce n’est pas « normal ».

(Si vous saviez à quel point je déteste le mot « normal », tellement on m’a dit que je ne l’étais pas… grrr)

Du coup, je m’efforce parfois de ne pas éclater de colère ou en sanglot devant des inconnus car je sais pertinemment qu’ils ne comprendraient pas, que ça ferait scandale, blablabla.

Pourtant, au fond, qu’est ce qu’on s’en fout si je m’énerve ou que je pleure fort ?

Qu’est-ce qu’on s’en fout des avis des gens qu’on ne connait pas, et avec qui on ne va pas faire sa vie ?

Ça ne devrait pas nous toucher, mais bon… si c’était aussi simple, on serait déjà tous nous-même, libres et heureux, n’est-ce pas !

Mais en tout cas, j’y crois ! Je crois qu’un jour je vais réussir à montrer mes émotions telles qu’elles sont et à tout le monde ! 😀

Le jour où j’y arrive, je vous tiens au courant, promis ! 😉

CONCLUSION/RÉSUMÉ

C’est mon hypersensibilité qui me dit que ce signifie « être soi-même ».

Je n’aurai pas l’impression d’être vraiment moi si mon « intérieur » et mon « extérieur » ne sont pas parfaitement en phase.

Et toi ?

Que signifie pour toi « être soi-même » ?

Fais-tu aussi partie de la famille des hypersensibles ? 🙂

Ps : cet article a été rédigé grâce à mon ressenti… comme tous les autres d’ailleurs, haha !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Elsa Chamant

Salut !

Moi c’est Elsa !

Je suis là pour t’aider à retrouver la sérénité et à créer une vie alignée et épanouissante dans laquelle tu te sentiras pleinement toi-même, libre et heureuse !

tu veux prendre
confiance en toi ?

Mon workbook va t’aider à développer ta confiance. Comment ? En apprenant à te connaitre !

questions pour apprendre à se connaitre

Des articles qui peuvent t'intéresser

Inscris-toi à la newsletter !

A ne pas louper !

workbook questions pour apprendre à se connaitre

Nouveauté !!

Reçois mon nouveau workbook gratuitement !

Et si enfin tu te connaissais tellement bien que tu gagnes en confiance, que tu saches t’imposer et affirmer ce que tu aimes et ce que tu veux avec n’importe qui  sans que tu te sentes blessée ou coupable ?

Mais au fait...

Es-tu sûre d'être vraiment toi-même ou pas ?

Fais le test !

Es-tu 100% toi-même ?

Il n'y a pas 36 moyens de le savoir... passe le test que j'ai créé exprès et tu verras bien !

Pas besoin de renseigner ton mail pour avoir ton résultat. Tu pourras aussi demander un approfondissement si tu le souhaites !

test es tu vraiment toi meme
Guide sur appareils digitaux

cadeau !

Reçois mon guide gratuit !

Dans ce guide tu trouveras :

  • la CLEF pour être toi-même avec n’importe qui,
  • un EXEMPLE concret de ma vie,
  • un EXERCICE pratique et rapide pour t’aider.
CONSENTEMENT RGPD

Je déteste les SPAMS ! Alors ne t’en fais pas. Tu ne recevras rien d’autre que ma newsletter et mon guide. Ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Tu pourras te désabonner à tout moment si tu le souhaites.