Aider une personne hypersensible émotionnelle à gérer ses émotions | 6 conseils précieux

Elsa Chamant, 29 avril 2021

Des surprises t'attendent tout en bas de l'article !

Aujourd’hui on va parler de l’hypersensibilité émotionnelle.

Cet article, je l’écris pour une personne qui m’a avoué qu’un de ses enfants a été diagnostiqué hypersensible.

Je lui avais proposé de se voir pour en parler.

Histoire d’essayer de lui donner des conseils, étant moi-même hypersensible.

Covid étant, la vie étant, on n’a pas pu prendre le temps de se voir pour ça !

Et ça me tient à cœur d’aider cette personne, car sa problématique était d’avoir peur de ne pas comprendre son enfant et du coup de ne pas savoir l’aider.

Je pense que c’est un fardeau que beaucoup de mères, de parents, de proches doivent porter.

Et si je peux aider à soulager ce poids, j’en serai heureuse.

UN ARTICLE DE CONSEILS SUR L’AIDE A LA GESTION DES ÉMOTIONS D’UN HYPERSENSIBLE ÉMOTIONNEL

Je ne vais donc pas faire un article classique sur la définition, les symptômes, etc., de l’hypersensibilité (et puis il y a largement de quoi trouver sur le net !).

Tu auras les bonnes choses à faire, et que personnellement j’aurais aimé avoir, pour aider un hypersensible émotionnel.

(Je précise « émotionnel », car c’est ce que je suis, mais je pense que les conseils peuvent toujours être pris pour d’autres types d’hypersensibilités, voire pour tout le monde en fait !).

Pour simplifier, je vais nommer la personne hypersensible émotionnelle : Michelle.

Au lieu de dire à chaque fois « la personne hypersensible », hein ! C’est mieux !

CONSEIL#1 : NE PAS SOUS-ESTIMER SES ÉMOTIONS

Si je ne devais te donner qu’un seul conseil, ça serait celui-là.

Car c’est le plus important !

Il y a une chose primordiale à comprendre sur l’hypersensibilité émotionnelle :

Michelle vit, ressent les émotions plus intensément que la normale.

C’est impossible de définir le niveau d’intensité, mais pour schématiser Michelle ressent les émotions 10 fois plus fort que les autres.

Ça n’a l’air de rien comme ça, mais imagine toi un peu la chose :

Quand quelque chose te touche émotionnellement, Michelle sera 10 fois plus touchée que toi pour exactement la même chose.

Donc sa réaction sera potentiellement 10 fois plus intense que la tienne !

EXEMPLE

Tu regardes le Roi Lion. Arrive le moment où Mufasa meurt. Tu es triste. Peut être que tu vas verser une larme, mais c’est tout.

Eh bien Michelle à côté de toi va pleurer à chaudes larmes, gros sanglot potentiellement. Choquée, déçue. Elle va peut-être t’en reparler après tellement ça l’a marqué, ça lui a fait mal.

Évidemment, ce n’est qu’un exemple pour illustrer l’écart de ressenti hein !

Je ne dis pas que tous les hypersensibles réagissent comme ça.

Certains vont ne rien laisser paraitre et tout garder à l’intérieur.

Mais ça n’empêche pas qu’ils le vivront plus intensément ! C’est juste qu’ils ne le montreront pas.

UN HYPERSENSIBLE ÉMOTIONNEL NE FAIT PAS DU CINÉMA

Maintenant que tu as compris qu’il y a cet écart d’intensité, tu vas tout de suite comprendre que quelqu’un de « normal » va croire que Michelle en fait « trop ».

Que c’est du cinéma, du caprice, etc.

La première chose qui vient en tête généralement c’est « il n’y a pas de raison de réagir autant ».

Et c’est là que mon précieux conseil va t’aider à ne pas faire cette tragique erreur avec Michelle :

Il ne faut pas juger les émotions de Michelle par rapport à ton échelle émotionnelle à toi.

Car vous n’avez pas du tout la même échelle !

COMPARER TES ÉMOTIONS AVEC CELLES D’UN HYPERSENSIBLE ÉMOTIONNEL N’A PAS DE SENS

Ça c’est vrai pour tout le monde, mais dans le cas de Michelle, la comparaison va être plus dévastateur, car les émotions sont vraiment au cœur de sa vie !

Sous-estimer ses émotions, c’est directement la sous-estimer elle !

Lui dire qu’elle en fait trop, que sa réaction est disproportionnée, qu’elle fait semblant, etc., vont lui briser le cœur et son estime d’elle.

Car ses émotions sont réelles, car elle ne fait pas semblant, car sa réaction est proportionnelle à son ressenti à elle (si elle te le montre).

Bref, c’est difficile pour Michelle de ne pas se sentir légitime dans ses émotions, car celles-ci prennent une place énorme (si ce n’est pas toute la place d’ailleurs) dans sa vie.

CONSEIL #2 : BANNIR LES « TROP », « TU NE PEUX PAS », « TU NE DOIS PAS »

Dans la continuité du conseil précédent, il y a des phrases à éviter au maximum, car elles décrédibilisent, sous-estiment les émotions !

ON FAIT LA LISTE DES PHRASES À BANNIR

Voici une liste non exhaustive mais très représentatives de ces fameuses phrases à bannir :

« Non, ne pleure pas, ce n’est pas grave »

« Tu n’as pas le droit de te mettre en colère »

« Tu pleures juste pour ça, t’es sérieuse ? »

« Ta réaction est exagérée »

« Tu fais du cinéma, des caprices »

« Ne te mets pas dans des états pareil, il n’y a pas de raison »

« Arrête de pleurer et sois une femme forte »

« Avec toi, c’est toujours trop »

« Tu devrais apprendre à ne pas montrer que tu es faible »

Etc.

Bon la liste est encore longue !

Si tu es sensible, hypersensible émotionnelle, ces phrases te font beaucoup de mal, pas vrai ?

Si tu connais quelqu’un d’hypersensible, je t’en prie, évite voire bannit ce genre de phrases quand tu t’adresses à lui.

N’oublie pas que comparer vos émotions n’a pas de sens.

Comparer vos réactions n’a pas de sens non plus.

Et même si ça te parait « trop », « exagéré », ça ne veut pas dire que ça l’est vraiment…

On fonctionne tous différemment, c’est important de comprendre et d’accepter cela.

Accepter que l’autre n’est pas comme moi, qu’il ne fonctionne pas comme moi.

Et que ça n’en fait pas quelqu’un d’inférieur…. mais quelqu’un de différent !

CONSEIL #3 : ACCOMPAGNER SES ÉMOTIONS

Si tu es capable de faire ça pour Michelle, elle se sentira vraiment moins seule !

Car elle se sentira d’autant plus comprise, acceptée pour ce qu’elle est, aimée.

Mais comment fait-on pour accompagner l’émotion de quelqu’un ?

C’est presque le même processus que l’écoute de ses propres émotions, que tu peux retrouver dans cet article : Comment gérer/écouter ses émotions en 3 étapes.

A la différence qu’il ne s’agit pas de tes émotions donc tu ne sauras pas ce qu’il se passe réellement, tu ne sauras pas quand l’émotion sera passée.

Donc il va falloir faire parler Michelle pour savoir tout ça !

Tout d’abord, voici les maitres mots d’un accompagnement :

– Bienveillance

– Écoute

– Aucun jugement

– Acceptation de la vérité de l’autre

Si tu ne pars pas avec ces outils-là, les résultats ne vont pas être à la hauteur de ton intention d’aider.

LES ÉTAPES POUR ACCOMPAGNER LES ÉMOTIONS D’UN HYPERSENSIBLE EMOTIONNEL

Voici maintenant les étapes clefs qui vont te permettre d’accompagner Michelle dans son émotion :

1.       Sois pleinement présente

Arrête ce que tu es en train de faire, propose à Michelle de s’asseoir à côté de toi, et sois dans l’écoute.

2.       Demande à Michelle ce qui ne va pas

Elle fera peut-être un peu de résistance car elle n’a peut-être pas l’habitude qu’on l’aide à écouter son émotion.

  1. Si elle ne veut vraiment pas parler, respecte son choix et dis-lui que si elle en a envie plus tard tu seras là pour elle, tu seras à l’écoute. Et tu reprends tes occupations jusqu’à ce que Michelle vienne à toi. Évidemment, il faut respecter ta promesse et être là pour elle si elle revient vers toi !
  2. Si elle commence à se livrer à toi, écoute. Juste écoute. Pas besoin de lui faire des remarques, encore moins des conseils ou des solutions ! Michelle n’en a pas encore besoin à ce stade-là !

3.       Pour faire sortir toute l’émotion, il faut faire parler Michelle

Tu peux lui poser les questions suivantes : « comment tu te sens ? », « raconte-moi ce qui ne va pas », « que ressens-tu en me racontant ça ? ».

  1. Si Michelle se met à pleurer, à se mettre en colère ou autre, laisse-la et accompagne-la en lui disant : « vas-y lâche tout, fais tout sortir, je suis là avec toi ». Évidemment ne la juge pas, ne juge pas sa réaction (qui te paraitra sûrement disproportionnée).
  2. Si Michelle ne réagit pas, ou te dit qu’elle ne ressent rien, continue de la faire parler en lui disant « est ce que quelque chose t’a touchée ? Pourquoi ? », « sais-tu pourquoi ça ne va pas ? ». Essaie de le faire tant que tu ne vois pas d’amélioration de son humeur. En revanche, si Michelle reste fermée ou se ferme à la conversation en répondant par onomatopées, phrases courtes, ou en ne répondant pas, tu as deux choix :
    1. Demande-lui si elle préfère en parler plus tard. Si Michelle dit oui, reviens au point a de l’étape 1.
    2. Si elle dit non, sois patiente. Michelle va te parler dans un moment, il lui faut un peu de temps, et dit lui « ok, je reste avec toi ».

4.       Montre-lui que tu es là physiquement

Si tu peux, fais un câlin à Michelle, ou prend lui la main pour lui montrer que tu es totalement là pour elle. Ça va peut-être l’aider à extérioriser son émotion.

5.       Sois le miroir de l’humeur de Michelle

Tant qu’elle est dans le négatif, ne dis rien de positif (donc aucune solution, aucun conseil). Au fur et à mesure que l’émotion négative sortira, Michelle va d’elle-même revenir dans le positif. Et c’est à ce moment là seulement que tu peux lui donner des conseils ou des solutions si tu en as !

6.       L’émotion est passé !

Une fois l’émotion totalement passée, dis à Michelle à quel point tu l’aimes et que tu es contente qu’elle aille mieux !

Et voilà le tour est joué !

Bon ok, dans la vraie vie ce n’est pas si simple.

Surtout au début quand on n’a pas l’habitude !

Mais le but n’est pas de tout faire parfaitement, le but c’est d’être là pour Michelle.

Et si tu as vraiment l’intention de l’aider, et que tu fais au mieux pour suivre les étapes décrites, ça sera déjà énorme pour elle !

CONSEIL #4 : RESPECTER SES BESOINS (D’ÊTRE SEULE, DE LE RIEN DIRE, DE NE PAS AVOIR ENVIE)

Je l’ai déjà un peu dit dans le conseil d’avant.

Évidemment, Michelle n’est pas une machine.

Ce n’est pas parce que tu veux l’aider qu’elle est obligée d’accepter ton aide !

Elle a des besoins, des envies, des frustrations, des blocages, comme tout le monde.

Il va falloir s’armer de patience, de bienveillance, et d’amour pour la laisser libre de s’ouvrir à toi !

Respecter cette liberté est cruciale pour tout le monde mais encore plus pour Michelle.

Car elle a déjà beaucoup à faire avec ses difficultés à gérer ses émotions intenses, à gérer le regard des autres sur sa « différence » lui mettre une couche en plus, arf ! T’as compris !

Tu as peut-être déjà remarqué que Michelle a souvent besoin d’être seule, ou qu’elle ne parle pas beaucoup d’elle, ou encore moins de ses émotions ?

UN HYPERSENSIBLE ÉMOTIONNEL N’EST PAS FORCEMENT ASOCIAL, TIMIDE, INTROVERTI

Ne pense pas que Michelle est asociale, qu’elle déteste les gens, qu’elle est timide, ou que sais-je encore !

Non, Michelle a juste besoin de prendre du temps pour elle parce que tous ses sens sont exacerbés par les stimuli incessants de l’extérieur !

Si tu savais combien il est difficile d’être avec plein de gens quand tu vis tout plus intensément que les autres !

CONSEIL #5 : BANNIR LE CHANTAGE AFFECTIF

Alors là, je t’en prie, écoute-moi bien !

Le chantage affectif, même si ce n’est pas ton intention, est dévastateur pour Michelle (pour tout le monde, mais Michelle encore plus !).

Elle est très attachée à l’affecte étant donné ses émotions intenses.

Faire du chantage affectif, c’est casser la confiance que Michelle a en ta volonté de l’aider réellement, et de l’accepter telle qu’elle est.

Donc toutes les phrases commençant par « si tu m’aimes, alors tu… », on BANNIT !

Et toutes les phrases du style « ah tu ne veux pas faire ça pour moi, tu es méchante/égoïste/capricieuse/etc. », on BANNIT aussi !

ON BANNIT, ON ARRÊTE, ON STOP !

J’aurais du mal à être plus claire je pense.

Avec le chantage affectif, tu mets Michelle dans une situation vraiment horrible pour elle.

Elle va faire une croix sur la confiance qu’elle a en toi, et en même temps elle va se forcer à te faire plaisir…

Donc finalement, elle va se sentir encore plus seule et prisonnière.

Et ce n’est absolument pas ce que tu veux, n’est-ce pas ?

CONSEIL #6 : MONTRER, DIRE SON AMOUR EXPLICITEMENT

Comme je l’ai dit, Michelle est très attachée à l’affecte.

La démonstration de l’amour de ses proches est importante pour elle.

Même si elle ne le demande pas, ou si elle ne le fait pas elle-même !

Ose lui dire « je t’aime », « je suis fière de toi », « je suis heureuse de t’avoir dans ma vie ».

Parce que de un, c’est vrai, non ?

Tu l’aimes ? Tu es fière d’elle ?

Alors dis lui ce que tu penses, ce que tu ressens !

Montre-lui que tu l’aimes en l’acceptant comme elle est, en respectant ses besoins, en lui laissant sa liberté, en lui apportant ton écoute, ton soutien !

Sans jugements, sans tabous, sans préjugés.

Je sais que ce n’est pas facile, car tu penses savoir mieux que quiconque ce qui est bon pour Michelle.

Car tu as peur qui lui arrives malheur si elle ne t’obéit pas.

AIMER C’EST AUSSI DÉPASSER SES BESOINS ET SES BLOCAGES

Je comprends… mais aimer quelqu’un c’est aussi dépasser ses propres besoins et blocages pour le laisser être pleinement tel qu’il est, pour le laisser vivre sa propre vie, qui sera faite de hauts et de bas comme tout le monde.

Si tu n’es pas habituée à dire ou montrer explicitement ton amour, ne t’inquiètes pas.

C’est normal !

Et ça se travaille !

Fais les choses petit à petit.

Un pas après l’autre.

Et tu verras qu’un jour ça ira beaucoup mieux !

CONCLUSION/RÉSUMÉ

Encore une fois, tous ces conseils sont valables pour tout le monde.

Qu’on soit hypersensible émotionnelle ou non.

Ça ne fera jamais de mal de les appliquer !

Résumons :

– Le plus important : il ne faut pas sous-estimer les émotions d’un hypersensible émotionnel

On oublie les « tu es trop », « tu ne peux pas pleurer », « tu n’as pas le droit de te mettre en colère », etc.

Tu peux accompagner un hypersensible émotionnel à se vider de son émotion. Le principe est à peu près le même que pour tes propres émotions

– Il faut respecter ses besoins, envies, blocages d’un hypersensible émotionnel

– Le chantage affectif : c’est ciao ! Plus jamais !

– Et évidemment, lui montrer et lui dire que tu l’aimes tel qu’il est

Tu as toutes les clefs pour comprendre et aider un hypersensible émotionnel à gérer ses émotions.

A toi de jouer !

Bien sûr, si tu as des questions, des remarques ou autres, tu peux m’en faire part dans les commentaires, ou en me contactant !

Je me ferai un plaisir d’échanger avec toi.

A la prochaine pour un nouvel article !

Crédit photo : Anastasia Vityukova

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Elsa Chamant

Salut !

Moi c’est Elsa !

Je suis là pour t’aider à retrouver la sérénité et à créer une vie alignée et épanouissante dans laquelle tu te sentiras pleinement toi-même, libre et heureuse !

tu veux prendre
confiance en toi ?

Mon workbook va t’aider à développer ta confiance. Comment ? En apprenant à te connaitre !

questions pour apprendre à se connaitre

Des articles qui peuvent t'intéresser

Inscris-toi à la newsletter !

A ne pas louper !

workbook questions pour apprendre à se connaitre

Nouveauté !!

Reçois mon nouveau workbook gratuitement !

Et si enfin tu te connaissais tellement bien que tu gagnes en confiance, que tu saches t’imposer et affirmer ce que tu aimes et ce que tu veux avec n’importe qui  sans que tu te sentes blessée ou coupable ?

Mais au fait...

Es-tu sûre d'être vraiment toi-même ou pas ?

Fais le test !

Es-tu 100% toi-même ?

Il n'y a pas 36 moyens de le savoir... passe le test que j'ai créé exprès et tu verras bien !

Pas besoin de renseigner ton mail pour avoir ton résultat. Tu pourras aussi demander un approfondissement si tu le souhaites !

test es tu vraiment toi meme
Guide sur appareils digitaux

cadeau !

Reçois mon guide gratuit !

Dans ce guide tu trouveras :

  • la CLEF pour être toi-même avec n’importe qui,
  • un EXEMPLE concret de ma vie,
  • un EXERCICE pratique et rapide pour t’aider.
CONSENTEMENT RGPD

Je déteste les SPAMS ! Alors ne t’en fais pas. Tu ne recevras rien d’autre que ma newsletter et mon guide. Ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Tu pourras te désabonner à tout moment si tu le souhaites.