Comment gérer la peur | 3 étapes

Elsa Chamant, 11 août 2021

Des surprises t'attendent tout en bas de l'article !

Est-ce qu’il t’arrive d’avoir peur ? Moi, souvent ! Surtout en ce moment où je dois faire face à de nouvelles problématiques dans ma vie à cause de mon projet de création d’entreprise. Je me suis longtemps sentie dépassée dans ma vie car je ne savais pas comment gérer la peur.

Aujourd’hui, je connais le fonctionnement et les mécanismes de celle-ci, et je sais comment y faire face !

Je te partage tout ça dans cet article !

LE MESSAGE DE LA PEUR

La peur, comme toutes les émotions, est un messager.

Sa mission est de te délivrer un message de la part de ton corps/esprit, lui permettant de te faire comprendre ses besoins.

Le message général de la peur est celui-ci :

« Attention, tu n’es pas en sécurité »

« Prends garde, tu as déjà vécu cette situation et ça s’est mal fini pour toi »

Ou encore

« Il y a un gros enjeu, ce que tu fais a de l’importance, prends le temps qu’il faut pour bien gérer »

Comme tu le vois, le message de la peur n’est pas négatif !

Elle veille à ta sécurité mentale et physique et à ton bien-être.

Alors pourquoi on n’aime pas avoir peur malgré son message ?

Parce que la peur est une émotion désagréable à vivre en termes de sensations.

Et comme on a tendance à associer « désagréable » et « négatif », on a vite fait de la peur une émotion tabou !

Comme la colère et la tristesse généralement.

AVOIR PEUR EST NORMAL ET SAIN

Pourtant, avoir peur est une réaction physiologique normale, et même saine !

Si tu n’avais jamais peur, tu serais déjà morte !

Car c’est la peur qui nous permet de nous méfier des dangers, aussi bien physiques que psychologiques.

Sache que TOUT LE MONDE a peur de quelque chose.

Mêmes les personnes qui semblent insensibles, intouchables, courageuses !

D’ailleurs, mettons les choses au clair une fois pour toute :

Le courage ce n’est pas l’absence de peur, mais la capacité à la surmonter.

Une personne courageuse a peur elle aussi. Mais elle fait un effort pour surmonter cette peur, c’est ça le courage !

Penser que « gérer la peur » signifie « faire disparaitre la peur à jamais » est une fausse idée.

Il faut comprendre que la peur fait partie du fonctionnement normal de ton corps/esprit pour qu’il puisse vivre ou survivre.

Elle ne disparaitra jamais.

Par contre, tu peux apprendre à la surmonter !

C’est ce que nous verrons plus loin dans cet article.

LA PEUR NE VEUT PAS QUE TU SOUFFRES

La peur est un guide.

Et comme tout bon guide, elle nous indique un chemin !

Contrairement à la joie qui nous indique clairement le chemin à prendre pour être heureuse, la peur nous indique en revanche les chemins où il faut être plus prudente.

Encore une fois, la peur s’inquiète de notre sécurité et notre bien-être.

Elle ne veut pas qu’on souffre !

Du coup, dès qu’elle verra ce qu’elle estime être un danger, elle va te prévenir en te disant qu’il faut faire attention.

Mais comment détermine-t-elle le danger ?

Tout simplement par les expériences plus ou moins traumatisantes de ton passé.

C’est comme cela que tu te méfies du feu à partir de la première fois où tu t’es brûlée.

Ou que tu te méfies des relations amoureuses à partir de ta première rupture douloureuse.

Mais ce n’est pas tout !

La peur peut aussi développer son panel de danger à cause de l’éducation.

Quand je dis éducation, je veux dire au sens large de « répétition d’informations dans le but de les faire rentrer dans la tête ».

En gros, par exemple, si on répète à un enfant que les chiens sont très méchants (alors qu’il n’a jamais fait l’expérience d’un chien méchant), il va finir par y croire et avoir peur des chiens.

Ainsi, la peur construit sa « banque de danger » au fur et à mesure de la vie.

D’ailleurs, tu comprendras facilement que plus l’expérience ou l’éducation est « traumatisante » pour toi, plus la peur face aux situations associées va être grande.

Tu comprendras aussi qu’il est insensé de comparer les peurs de chacun et chacune, car nous ne faisons pas forcément les mêmes expériences de vie (et nous n’en avons même pas la même perception, donc à partir de là, la comparaison est définitivement un non-sens).

MAIS ATTENTION A NE PAS SE LAISSER ENVAHIR !

Même si la peur n’est pas agréable vivre, elle est là pour ton bien.

SAUF SI…

Parce qu’il y a bien au sauf si…

Sauf si tu la laisses complètement t’envahir !

C’est comme pour tout d’ailleurs.

Il faut avoir un équilibre !

Zéro peur, ce n’est pas bon.

Trop de peur, ce n’est pas bon non plus.

Car si tu te laisses complètement envahir par la peur, tu ne seras plus lucide sur la réalité de ta vie !

Tu te construiras progressivement un monde virtuel (dans ta tête) qui finira par prendre le dessus sur le monde réel.

Qu’est-ce que ça veut dire concrètement ?

Reprenons l’exemple de la personne qui a vécu une rupture amoureuse très douloureuse.

Lorsqu’elle se mettra à nouveau en couple, la peur va lui dire d’être méfiante.

De ne pas faire confiance tout de suite.

Ou encore de ne pas trop s’engager dans la relation « car ça va forcément mal finir, tu l’as déjà vécu ».

Même si dans les faits, tout se passe bien dans la relation, une peur à qui on laisse trop de place va finir par tout saboter.

Eh oui ! Il s’agit réellement de ça : de sabotage !

Une peur qui nous envahie va littéralement tout saboter sur notre passage pour que l’on soit « en sécurité » et que l’on ne « souffre pas ».

Elle va nous limiter, nous empêcher, nous faire méfier, etc.

Alors attention ! N’oublie pas qu’elle le fait dans un but bienveillant toujours !

Même si cela prend des proportions aberrantes, la peur fait tout ça pour te protéger.

Un peu comme une maman poule qui a tellement peur que ces enfants souffrent, qu’elle finit par leur interdire beaucoup de choses.

L’intention est bonne, mais comme elle est dictée par la peur, le résultat ne sera pas celui voulu au départ.

COMMENT GERER LA PEUR ?

Alors, fortes de toutes ces infos, comment gérer la peur quand elle se présente ?

La peur est une émotion ! Un messager !

Il n’y a donc pas 36 mille choses à faire : il faut écouter ce qu’elle a à dire !

COMMENT GERER LA PEUR : SE RENDRE COMPTE QU’ELLE EST LÀ

La première chose à faire est de se rendre compte qu’elle est là et que toute ta réalité est altérée par sa présence.

Les émotions agissent comme des filtres, donc quand une émotion est là, c’est comme si tu avais un filtre devant les yeux et que tu ne percevais plus la réalité telle qu’elle est vraiment !

Le fait de se rendre compte de ça va grandement t’aider à « voir au-delà du filtre », à redevenir assez lucide et prendre le recul suffisant pour ne pas ajouter de l’huile sur le feu.

En gros, imaginons que tu aies peur du vide et que cela se traduit par une panique, des muscles tétanisés, etc.

Le fait de prendre conscience que c’est uniquement la peur qui entraine la panique (et non pas toi qui la provoque volontairement) va te permettre de prendre un peu de recul et faire mécaniquement diminuer cette panique.

Ou du moins avoir le courage nécessaire pour la surmonter !

Mais comment faire pour se rendre compte qu’une émotion est là ?

Cela passe par les sensations !

Pour reconnaitre une émotion, il est plus facile de prendre conscience d’une boule au ventre, d’une mâchoire crispée, d’une envie pressante d’aller aux toilettes, de muscles tendus, etc., que de mettre directement les mots sur l’émotion en question.

Donc, quand tu remarques que certaines sensations (désagréables ou pas) apparaissent, c’est qu’une émotion est là !

Une fois les sensations repérées, tu peux essayer de trouver les mots pour décrire l’émotion qui correspond.

Tes émotions se manifestent généralement de la même façon.

Pour te donner un exemple :

Quand je suis triste, j’ai quasiment toujours les sensations suivantes : impression de vide intérieur, voire de trou noir, lèvres et sourcils qui tirent vers le bas, nœud à la gorge, pas de force dans les muscles.

Dernièrement, en pleines vacances, je me suis rendue compte que je n’arrivais pas à me reposer : signe que quelque chose ne va pas.

Etant fatiguée, j’ai eu du mal à définir mon problème avec des mots, alors je me suis concentrée sur mes sensations.

J’ai retrouvé toutes les sensations de la tristesse !

Bingo !

J’ai donc compris que je devais faire le deuil de quelque chose (message de la tristesse).

Je te parle de tristesse dans mon exemple, mais c’est évidemment le même processus avec toutes les émotions, dont la peur qui nous intéresse dans cet article !

COMMENT GERER LA PEUR : NE PAS TE LAISSER ENVAHIR !

Une fois que tu as pris conscience de ta peur, tu dois agir comme pour la colère : ne pas mettre de l’huile sur le feu !

Car comme on l’a vu, une peur qui prend de l’ampleur va tout saboter sur son passage.

Et ce n’est clairement pas ce qu’on veut.

Pour ne pas la laisser t’envahir, il faut que tu aies le réflexe de te poser les questions suivantes :

– De quoi ai-je peur ?

– Est-ce une peur du présent ?

La première question va te permettre de mettre le doigt sur la cause de ta peur.

Et la deuxième question va t’aider à trier les vrais dangers présents des peurs liées à des traumatismes passés ou à des inquiétudes futures.

S’il s’agit d’un réel danger présent, généralement tu agis directement en conséquence, en mode instinct de survie.

Là où mon article a son intérêt, c’est quand tu te rends compte qu’il s’agit d’une peur passée ou future.

Dans ce cas, il faut que tu saches une chose : ce genre de peur survient systématiquement lorsque tu :

– as un changement dans ta vie (qu’il soit souhaité ou non)

– sors de ta zone de confort

– vas dans l’inconnu

– fais face à un évènement/personne qui te rappelle un traumatisme (consciemment ou inconsciemment)

Donc quand tes peurs du passé et du futur apparaissent, demande-toi :

– ce qui a changé dans ta vie, ou va bientôt changer

– ce qui s’est passé

– qui tu as rencontré

– etc.

Attention !

N’essaie pas forcément de faire le lien entre tes peurs et le changement dans ta vie en question, car la majorité des causes de tes peurs sont inconscientes.

Donc tu ne pourras pas consciemment faire un lien entre l’évènement de ta vie qui a provoqué l’apparition de ces peurs, et les peurs en question.

Pour plus de clarté, je vais te donner un exemple :

Quand j’ai démissionné de mon CDI, volontairement, heureuse de changer enfin de vie et réaliser mon rêve d’entreprenariat, j’ai commencé à voir les peurs suivantes se réveiller :

1) peur de l’échec (ok tu vas me dire que c’est normal)

2) peur de perdre mes amis anciens collègues (normal aussi)

3) peur que Chéri me quitte pour une autre (là ça commence à être chelou)

4) peur que mes parents ne m’acceptent pas comme je suis (euuuh, what ?? c’est quoi le rapport ?)

Il faut comprendre que ces peurs se sont réveillées par le simple fait qu’il y avait eu un gros changement dans ma vie, et rien d’autre !

J’étais vraiment heureuse d’avoir démissionné et je ne regrettais pas !

Je n’avais absolument aucun problème avec mes amis, on avait tout prévu pour se voir d’autant plus en dehors.

Il n’y avait aucun problème avec Chéri, au contraire !

Et pour mes parents, la question d’être acceptée comme je suis ne se pose même pas : ils m’aiment et me soutiennent à 100% dans mon projet d’entreprenariat.

Tout ça pour te dire que les peurs qui ont surgis n’avaient rien à voir avec mon présent.

C’était des peurs venant de traumatismes passés, qui refaisaient surface dans mon présent parce que je vivais un changement.

La moitié des peurs peut paraitre irrationnelle comme ça, car décalée avec mon présent.

Mais pour mon subconscient, ces peurs sont totalement légitimes et sont là pour me prévenir d’être prudente face à ce nouveau changement de vie.

COMMENT GERER LA PEUR : LA LAISSER PASSER ET GUERIR DE SES BLESSURES

Si je veux que ces peurs ne m’assaillent plus autant dans mon présent, il y a deux choses à faire :

– Au court terme : je dois laisser passer la peur.

C’est-à-dire prendre conscience que ce n’est qu’une peur (comme dit précédemment), et ne pas la ruminer, ne pas la laisser tourner en boucle dans ma tête.

Pour ça, je peux utiliser des outils comme la décharge mentale et émotionnelle, qui est très efficace !

– Au long terme : je dois revenir à la source du traumatisme qui a fait naitre ces peurs et guérir les blessures associées.

C’est un point que je ne détaillerai pas dans cet article, sinon il sera trop long et tu vas me gronder, haha !

Je ferai un autre article là-dessus, mais tu peux déjà avoir des éléments de réponse dans l’article suivant : Comprendre et accepter son passé.

CONCLUSION/RESUME

Alors sais-tu maintenant comment gérer la peur ?

Voici un résumé pour resituer les idées importantes :

– La peur est une émotion, un messager : pour qu’elle passe, il faut l’écouter.

– Tout le monde a peur. C’est normal, sain, vital !

– La peur est bienveillante : elle ne veut pas que tu souffres.

– Une peur qui t’envahie est comme une maman (trop) poule : son intention est bonne, elle veut te protéger. Mais pour ça elle sera très stricte, elle t’empêchera de faire plein de choses, de te renfermer sur toi, bref de t’empêcher de vivre !

– Comment gérer la peur :

1) Prendre conscience que la peur est là

2) Ne pas la laisser t’envahir en te posant les bonnes questions : « de quoi ai-je peur ? » et « est-ce une peur du présent ? »

3) Ne pas la laisser t’envahir en ne focalisant par sur elle : il faut se décharge mentalement et émotionnellement

4) Guérir les blessures du passé liées à tes peurs

Voilà ! Tu as maintenant toutes les clefs pour surmonter tes peurs !

N’hésite pas à me dire en commentaire si tu as d’autres méthodes pour gérer la peur.

Quant à moi, je te dis à la prochaine pour un nouvel article !

Crédit photo : Melanie Wasser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo Elsa Chamant

Salut !

Moi c’est Elsa !

Je suis là pour t’aider à retrouver la sérénité et à créer une vie alignée et épanouissante dans laquelle tu te sentiras pleinement toi-même, libre et heureuse !

tu veux prendre
confiance en toi ?

Mon workbook va t’aider à développer ta confiance. Comment ? En apprenant à te connaitre !

Programmes de développement personnel

Des articles qui peuvent t'intéresser

Inscris-toi à la newsletter !

A ne pas louper !

Programmes de développement personnel : workbook

Nouveauté !!

Reçois mon nouveau workbook gratuitement !

Et si enfin tu te connaissais tellement bien que tu gagnes en confiance, que tu saches t’imposer et affirmer ce que tu aimes et ce que tu veux avec n’importe qui  sans que tu te sentes blessée ou coupable ?

Mais au fait...

Es-tu sûre d'être vraiment toi-même ou pas ?

Fais le test !

Es-tu 100% toi-même ?

Il n'y a pas 36 moyens de le savoir... passe le test que j'ai créé exprès et tu verras bien !

Pas besoin de renseigner ton mail pour avoir ton résultat. Tu pourras aussi demander un approfondissement si tu le souhaites !

Programmes de développement personnel : test
Programmes de développement personnel : guide

cadeau !

Reçois mon guide gratuit !

Dans ce guide tu trouveras :

  • la CLEF pour être toi-même avec n’importe qui,
  • un EXEMPLE concret de ma vie,
  • un EXERCICE pratique et rapide pour t’aider.
CONSENTEMENT RGPD

Je déteste les SPAMS ! Alors ne t’en fais pas. Tu ne recevras rien d’autre que ma newsletter et mon guide. Ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Tu pourras te désabonner à tout moment si tu le souhaites.