Comment réussir à lâcher prise ?

Elsa Chamant, 7 juin 2021

Des surprises t'attendent tout en bas de l'article !

Aaaah ce fameux, lâcher prise… Si toi aussi c’est la « solution » qu’on t’a déjà donné face à un problème et que tu t’es déjà demandé comment lâcher prise, cet article va te plaire !

Personnellement, on m’a toujours dit de lâcher prise, mais on ne m’a jamais vraiment expliqué comment on fait concrètement et ça m’a toujours énervé !

J’ai fini par croire que c’était une astuce d’adulte sans vraie solution à te proposer, haha.

En fait, en grandissant, et en réfléchissant à la question, je comprends mieux maintenant pourquoi je n’avais pas eu ce côté « concret ».

Il n’y en a pas vraiment en fait !

QU’EST-CE QUE LE LÂCHER PRISE ?

Car le lâcher prise est surtout un état d’esprit, une philosophie de penser plus qu’une vraie méthode en fait !

Et c’est là toute la difficulté d’expliquer le lâcher prise, et d’en donner un processus à suivre en plusieurs étapes.

La définition même du lâcher prise est vague !

PLUSIEURS PROBLÉMATIQUES

Le lâcher prise touche différents types de problématiques :

– Attentes irréalistes (objectifs inatteignables)

– Jugement sur soi-même et les autres (pensée dichotomique bien/mal, vrai/faux ; mise en place de pensée plus flexible et nuancée)

– Culpabilité (pressions et évènements du passé)

– Perfectionnisme

– Contrôle (prise de recul, permet de se laisser séduire par l’opportunité de l’inattendu).

PLUSIEURS DÉFINITIONS

Mais le lâcher prise peut être aussi définit par :

– Se détacher de la croyance de tout pouvoir maîtriser

– Perdre ses a priori au profit d’un regard neutre

– Faire face à toute nouvelle situation avec détachement de manière dégagée et spontanée

Se satisfaire quoiqu’il arrive

– Ne rien appréhender négativement

Ce n’est pas moi qui l’invente, cela vient d’une formation que j’ai eu autrefois sur le stress (et donc lâcher prise en tant que solution, ben oui !).

Bon…  si on veut résumer en gros, le maitre mot est : arrête de te prendre la tête !

SITUATIONS OU TU AS BESOIN DE LÂCHER PRISE

Tu remarqueras que les situations où tu as besoin de lâcher prise sont généralement plus ou moins les mêmes :

– Quelqu’un t’énerve dans son comportement, sa façon de faire quelque chose

– Tu dois faire face à un changement imprévu et ça te stresse

– Tu sors de ta zone de confort, tu dois faire face à quelque chose d’inconnu

– Il y a de l’enjeu, quelque chose te tient à cœur, tu fais tout pour que ça se passe bien, à la limite du perfectionnisme

Dans ces moments-là, la meilleure chose à faire est effectivement de lâcher prise… mais encore faut-il comprendre comment ça marche, et pourquoi on n’y arrive pas naturellement !

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE LÂCHER PRISE ?

Lâcher prise c’est faire confiance en la vie.

Autrement dit, faire confiance à je ne sais pas quoi, ni qui, ni comment, ni pourquoi… haha !

C’est avoir confiance en l’idée que « ça va finir par bien se passer » ou « de toute façon je ne décide pas tout ».

C’est déjà difficile de faire confiance à des gens ou des choses bien concrets, bien tangibles…

Alors confiance en la vie ?

Pour beaucoup ça ne veut rien dire, ça n’a pas de sens.

LE MONDE CONTINUE A TOURNER MÊME SI TU NE SAIS PAS COMMENT LÂCHER PRISE

Et pourtant, force est de constaté que le monde tourne toujours !

A ton échelle à toi, ta vie peut te sembler difficile, compliquée, impossible.

Mais à l’échelle de l’humanité, on existe toujours, on se multiplie (trop), la vie perdure et évolue !

A l’échelle de l’univers, tout va bien, il est toujours en expansion.

Tout ça pour te dire que lâcher prise, c’est peut-être se rendre compte qu’il y a des choses plus fortes, plus grandes, plus justes, plus belles, qui arrivent à faire perdurer la vie et qui sont beaucoup plus influentes que toi et tes décisions…

ATTENTION !

Sur lesquelles tu n’as aucun contrôle en plus, alors à quoi bon s’acharner ?

Attention ! Je ne suis pas en train de dire que tout est écrit et que peu importe ce que tu fais ça ne change rien !

Je suis en train de dire qu’il existe plusieurs échelles de point de vue dans notre monde, et que parfois il est bon de sortir de son échelle à soi pour se rendre compte qu’il n’est peut-être pas nécessaire de se prendre autant la tête dans sa vie, tu vois ?

Re-attention ! Je ne suis pas non plus en train de dire qu’il faut minimiser ses problèmes !

Je suis en train de dire qu’il ne faut ni être dans l’excès ou le défaut.

Si tu t’attaches trop à quelque chose au point de t’en rendre malade, ce n’est pas bon.

Si tu ne fais absolument plus rien dans ta vie parce que « je fais confiance totalement », ce n’est pas bon non plus.

J’aime beaucoup ce proverbe qui étaye vraiment bien mon propos : « aide-toi, le ciel t’aidera ».

Si tu ne fais rien, il ne faut pas s’attendre à ce que « la vie » (ou Dieu pour certains) fasse quelque chose pour toi.

QUAND LÂCHER PRISE EST DIFFICILE

Mais revenons à nos charrues !

Il y a d’autres choses qui rendent difficile le lâcher prise :

– Les efforts qu’on y met : difficile de lâcher prise quand on a durement travaillé sur quelque chose et que ton patron te dit que ce n’est pas terrible.

– L’importance que ça a pour nous, l’enjeu : difficile de lâcher prise quand tu réalises quelque chose qui te tient à cœur et que ton mari le dénigre.

– La peur de l’inconnu : difficile de lâcher prise quand tu changes complètement de vie professionnelle et que tu ne sais pas du tout si ça va marcher (ça c’est moi haha).

– La non-acceptation de l’autre : difficile de lâcher prise quand tu es ancrée dans ton éducation et que tu es confrontée à un ami avec une autre éducation (généralement ça te choque et tu penses qu’il a tort de faire comme ça).

COMMENT LÂCHER PRISE ?

S’il n’est pas évident de donner une méthode bien définie du lâcher prise, il est néanmoins possible de donner des pistes de réflexion, travail sur soi, introspections, etc.

Car encore une fois, il s’agit d’une façon de penser !

Beaucoup de choses se règlent par la compréhension et le travail sur soi.

Pour chaque situation exposée précédemment, le lâcher prise ne sera pas exactement le même :

– Les efforts :

Il faut réussir à se détacher de ce que l’on fait. Tu n’es pas ton travail ! Ton travail ne définit pas ta valeur.

Lorsqu’on critique ton travail, ce n’est pas toi qui es critiquée ! Il faut bien faire la différence entre les deux.

– L’importance pour nous :

Il faut accepter que ce qui est important pour nous ne l’est pas forcément pour les autres.

Ils ne vont pas partager le même enthousiasme ou la même passion ! Et ils ont le droit (encore heureux !)

– La peur de l’inconnu :

C’est normal d’avoir peur de ce qu’on ne connait pas ! Dans cette situation, il ne faut pas focaliser sur ce qu’on ne connait pas (parce que justement on ne le connait pas), mais plutôt faire le bilan de ce qu’on va « perdre ».

Si le bilan te montre que beaucoup de choses négatives vont disparaitre, c’est top ! Et c’est ça qu’il faut se rappeler dès que la peur de l’inconnu surgit.

Si le bilan te montre que beaucoup de choses positives vont disparaitre, il est nécessaire de faire ton deuil pour réussir à lâcher prise par la suite.

– La non-acceptation :

Là c’est simple. Il faut comprendre une bonne fois pour toute qu’il existe de tout dans le monde, et que tout le monde y a sa place !

Personne n’a raison, personne n’a tort… il y a juste autant de façon de penser et de faire qu’il existe de personnes sur terre !

COMMENT LÂCHER PRISE : LE PARADOXE !

Il y a quelque chose d’assez surprenant avec le lâcher prise :

Moins tu arrives à en faire, et plus tu t’en rapproches !

« What ?! Mais qu’est-ce que tu racontes Elsa ? »

Autrement dit, si tu restes dans un état de stress fort parce que tu n’arrives pas à lâcher prise, tu vas finir par tout envoyer valser en lâchant complètement prise !

Ça arrive très souvent quand tu te donnes à fond pour quelque chose et que tu n’as pas forcément la reconnaissance ou la récompense que tu suggères adéquates à tes efforts.

Tu pètes un câble et tu finis par te dire que ça ne sert à rien de s’arracher autant.

Autre exemple : il t’arrive parfois de stresser tellement pour quelque chose qu’une fois passée tu te dis « plus jamais ça ». Alors tu lâches prise et tu baisses tes exigences au profit de ta santé mentale et physique.

Le problème c’est que ce genre de lâcher prise arrive dans la douleur quoi…

Si on peut éviter ça serait top hein ?

QUELQUES CLEFS A TRAVAILLER :

Voici donc, quelques clefs à travailler pour apprendre à lâcher prise :

– Accepter l’imperfection : si tu arrives à accepter que rien n’est parfait et que c’est justement ça qui fait la perfection de notre monde, alors tu vas enfin réussir à lâcher prise, à être moins exigeante, perfectionniste, et stressée.

– Travailler l’estime de soi : on prend généralement les choses à cœur parce qu’on y associe notre valeur.

Tu te dis peut-être que tu seras quelqu’un de bien si tu réussis dans ton travail, si ton patron est fier de toi, etc.

Or, ton travail n’a aucun rapport avec ta valeur, ou avec le fait que des gens t’aiment !

C’est ton manque d’estime de toi qui te pousse à t’accrocher à la réussite dans le travail, le couple, les enfants, etc.

Tu n’arrives pas à lâcher prise sur beaucoup de choses car tu ne t’estimes pas.

Je te conseille mon article sur la confiance en soi qui va t’aider : ici !

L’ALLIÉ PRINCIPAL DU LÂCHER PRISE : LE REPOS

Une chose essentielle que tu dois savoir :

Le repos et le lâcher prise sont indissociables ! Ils sont comme cul et chemise !

L’un ne peut pas aller sans l’autre.

Autrement dit, ta capacité à lâcher prise est proportionnelle à ton repos.

C’est assez évident !

LES MOMENTS OU TU N’ARRIVES PAS À LÂCHER PRISE

Les moments où tu as du mal à lâcher prise sont les moments où tu es fatiguée, que ce soit mentalement ou physiquement.

C’est pour ça que tu as plus tendance à t’énerver et à perdre patience, que si tu es parfaitement reposée.

Pour pouvoir travailler sur ton lâcher prise, il te sera primordial de travailler aussi sur ton repos.

Si tu as déjà beaucoup de mal à trouver des moments pour te reposer dans ta journée ou ta semaine, tu comprendras qu’il te sera presque impossible de réussir à lâcher prise.

Ce n’est pas plus compliqué que ça.

VOYONS LES CHOSES SOUS UN AUTRE ANGLE POUR SAVOIR COMMENT LÂCHER PRISE

D’ailleurs, tu peux essayer de voir le problème à l’envers :

Repère les moments où tu as vraiment du mal à lâcher prise, où tu prends les choses plus à cœur que d’habitudes, où tu t’énerves plus facilement…

Ne cherche pas plus loin : cela signifie que tu es fatiguée.

Repose-toi convenablement et tu verras que tout redeviendra normal !

Anecdote :

Chéri adore faire des blagues de jeux de mots (comme la plupart des mecs, je ne sais pas pourquoi mais c’est leur truc !).

Quand je vais bien, je rigole à ses blagues sans problème et j’en fais moi-même d’ailleurs.

Quand je ne rigole plus, que ses blagues m’énervent et que je n’arrive plus à les voir comme de simples blagues pour faire rire (donc que je n’arrive pas à lâcher prise), ça veut tout simplement dire que je suis fatiguée !

C’est devenu mon indicateur de fatigue le plus fiable, haha !

Ça marche à tous les coups.

(Chéri je t’aime hein)

Fin de l’anecdote.

Donc fais-moi le plaisir de te reposer, et après on verra hein !

J’ai écrit des articles qui peuvent déjà pas mal t’aider :

9 méthodes que j’ai testées et approuvées pour bien dormir

Réussir à se détendre et avoir un sommeil réparateur grâce à notre cerveau

CONCLUSION/RÉSUMÉ

Le lâcher prise n’est pas une méthode bien définie.

C’est un état d’esprit à travailler !

Mais voici plusieurs points qui t’aideront si tu ne sais pas par où commencer :

– Comprends et accepte que tu ne peux pas tout contrôler

– Comprends et accepte qu’il existe plusieurs façons d’être, de faire et de penser, et que la tienne n’est pas meilleure qu’une autre

La perfection n’existe pas ! Point final.

– Travaille sur ton estime de toi

Repose-toi, vraiment ! C’est impossible de lâcher prise si tu es épuisée.

Et toi ?

As-tu d’autres astuces/conseils pour savoir comment lâcher prise ?

Je suis preneuse !

Quant à moi, je te dis à la prochaine pour un nouvel article !

Prends-soin de toi en attendant.

Crédit photo : Andrik Langfield

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Elsa Chamant

Salut !

Moi c’est Elsa !

Je suis là pour t’aider à retrouver la sérénité et à créer une vie alignée et épanouissante dans laquelle tu te sentiras pleinement toi-même, libre et heureuse !

tu veux prendre
confiance en toi ?

Mon workbook va t’aider à développer ta confiance. Comment ? En apprenant à te connaitre !

questions pour apprendre à se connaitre

Des articles qui peuvent t'intéresser

Inscris-toi à la newsletter !

A ne pas louper !

workbook questions pour apprendre à se connaitre

Nouveauté !!

Reçois mon nouveau workbook gratuitement !

Et si enfin tu te connaissais tellement bien que tu gagnes en confiance, que tu saches t’imposer et affirmer ce que tu aimes et ce que tu veux avec n’importe qui  sans que tu te sentes blessée ou coupable ?

Mais au fait...

Es-tu sûre d'être vraiment toi-même ou pas ?

Fais le test !

Es-tu 100% toi-même ?

Il n'y a pas 36 moyens de le savoir... passe le test que j'ai créé exprès et tu verras bien !

Pas besoin de renseigner ton mail pour avoir ton résultat. Tu pourras aussi demander un approfondissement si tu le souhaites !

test es tu vraiment toi meme
Guide sur appareils digitaux

cadeau !

Reçois mon guide gratuit !

Dans ce guide tu trouveras :

  • la CLEF pour être toi-même avec n’importe qui,
  • un EXEMPLE concret de ma vie,
  • un EXERCICE pratique et rapide pour t’aider.
CONSENTEMENT RGPD

Je déteste les SPAMS ! Alors ne t’en fais pas. Tu ne recevras rien d’autre que ma newsletter et mon guide. Ton adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Tu pourras te désabonner à tout moment si tu le souhaites.